A Dieppe, un bus prend feu, les dix passagers sont évacués par la conductrice : aucun blessé


Publié le 10/09/2019 à 18:07

L’incendie s’est déclaré à l’arrière du bus pour une raison inconnue à ce stade de l’enquête. La conductrice, choquée, a été transportée à l’hôpital



Le pont Jehan Ango est resté fermé jusqu'à 17 heures - Illustration
Le pont Jehan Ango est resté fermé jusqu'à 17 heures - Illustration
Le pont Jehan Ango à Dieppe (Seine-Maritime) a été fermé à la circulation à la fois des véhicules et des piétons une partie de l’après-midi. La raison ? Un départ de feu sur un bus du réseau de transports urbains Deep Mop.

Les 10 passagers évacués

Le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) a été alerté à 13h18, qu’un bus était enflammé quai du Carénage, à l’entrée du pont Jehan Ango. Rapidement sur place (la caserne de Dieppe n’est pas très loin), les sapeurs-pompiers ont déployé deux lances après s’être assurés qu’il n’y avait personne dans le véhicule embrasé.

Les dix passagers qui se trouvaient avaient été évacués en effet par la conductrice du bus. Aucun blessé donc à déplorer, si ce n’est cette dernière qui a été fortement choquée : elle a été transportée à l’hôpital dieppois pour examen.

Des flammes à l’arrière du bus

Les premières investigations effectuées par la police ont permis d’établir que l’incendie est parti de l’arrière du bus qui venait de redémarrer d’un arrêt. La conductrice s’est tout de suite arrêtée à l’entrée du pont et a demandé aux passagers de descendre.

Lors des constatations, il s’est avéré qu’un vérin du véhicule avait éclaté : il a été propulsé sur deux véhicules en stationnement à plusieurs dizaines de mètres de là, selon une source policière.

Pas d’impact sur la structure du pont

Des vérifications ont été effectuées sur la structure du pont qui n’a pas été impactée par l’incendie. Seule une légère pollution a l’hydrocarbure a été constatée dans le bassin Duquesne.

Le pont, qui assure la desserte du Polet, a été rouvert à la circulation aux alentours de 17 heures, après l’enlèvement du bus calciné et le nettoyage de la chaussée.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook