Yvelines : le conducteur de la camionnette percutée par un train de voyageurs n'a pas survécu


Lundi 1 Octobre 2018 à 17:53



Le trafic a été fortement perturbé une partie de la journée sur la ligne J, entre Mantes-la-Jolie et Paris-Saint-Lazare  - Photo © infonormandie
Le trafic a été fortement perturbé une partie de la journée sur la ligne J, entre Mantes-la-Jolie et Paris-Saint-Lazare - Photo © infonormandie
Un homme de 54 ans est mort au volant de sa camionnette qui a été percutée par un train de voyageurs, ce lundi matin dans les Yvelines. Le drame s'est produit peu après 7h30 à un passage à niveau automatisé, entre Mézy-sur-Seine et Hardricourt.

Selon les premières constatations, le véhicule utilitaire suivait un autobus et, au moment de franchir les voies, serait resté bloqué entre les deux barrières qui se sont alors abaissées pour laisser passer un train assurant la liaison Mantes-la-Jolie - Paris-Saint-Lazare.

Le conducteur du Transilien n'a rien pu faire pour stopper le convoi. Le choc a été extrêmement violent. 


L'accident s'est produit à ce passage à niveau, rue des Barres à Hardricourt. 

Le conducteur a succombé sur place

A l'arrivée des premiers secours, le conducteur de la camionnette, grièvement blessé, était en arrêt cardio-respiratoire. Il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers. Malgré tous les efforts déployés pour le réanimer, le quinquagénaire, domicilié la commune voisine de Mézy-sur-Seine, a succombé à ses blessures.

Le médecin du SMUR a constaté le décès à 8h10 et délivré un certificat avec obstacle médico-légal. Le corps de la victime a été transporté à l'institut médico-légal de Garches (Hauts-de-Seine) où une autopsie devrait être pratiquée.  

Lors de la collision, la camionnette a arraché un poteau qui est tombé sur les voies, indique une source policière. Des bus ont été affrétés par la SNCF de manière à conduire les voyageurs jusqu'à la gare des Mureaux, à quelques kilomètres de là.

Trafic interrompu et trains supprimés

 Le trafic ferroviaire a été bloqué une partie de la journée et de nombreux trains ont été supprimés sur la ligne J. La rue des Barres qui rejoint la RN 190 a naturellement été fermée à la circulation toute la matinée, le temps de l'intervention des secours et de dégager la camionnette complètement disloquée. 

Quant à la circulation des trains elle a été rétablie progressivement aux alentours de 15 heures.

Une enquête a été ouverte par le commissariat des Mureaux. Elle va devoir faire la lumière sur les circonstances précises de l'accident. 

























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook