Violences conjugales au Havre : il frappe au ventre sa conjointe enceinte de trois mois


Publié le 20/11/2019 à 15:46

La victime, une jeune femme de 19 ans, a été blessée au front par le jet d'un verre et frappée de plusieurs coups de poing au ventre. Son compagnon, auteur des violences, a été placé en garde à vue



L'homme a frappé sa compagne au ventre tout en sachant qu'elle était enceinte - Illustration © Pixabay
L'homme a frappé sa compagne au ventre tout en sachant qu'elle était enceinte - Illustration © Pixabay
Une jeune femme de 19 ans, enceinte de trois mois, a été frappée au ventre à coups de poing et blessée au front par son compagnon, âgé également de 19 ans. 

La scène s'est déroulée ce mardi 19 novembre, avant 19h30 dans un appartement de la rue de Chateaudun, dans le quartier de la Mare Rouge  au Havre (Seine-Maritime). A leur arrivée sur les lieux, les policiers ont découvert une femme en pleurs et présentant une plaie saignante à la tête. Des traces de sang sont également constatées sur le sol. 

Des coups de poing dans le ventre

La victime désigne son compagnon, présent dans la cuisine, comme étant l'auteur des faits. Elle raconte qu'une dispute a éclaté entre eux un peu plus tôt. Elle est partie faire des courses et en revenant, le jeune homme s'est énervé contre elle. Il lui a jeté un verre à la tête (d'où la blessure au front) et l'a frappée de plusieurs coups de poing au ventre toute en sachant qu'elle était enceinte de trois mois.

Les policiers ont pu, sur place, mesurer le degré de violence de l'individu qui a fait des trous dans les murs en placoplatre du logement. En effet, alors qu'ils recueillaient le témoignage de la jeune femme, le mis en cause a tenté à nouveau de frapper sa conjointe mais il en a été empêché par les fonctionnaires qui l'ont amené au sol et menotté.

Couteau, poing américain et résine de cannabis

La victime a remis aux forces de l'ordre un couteau et un poing américain avec lesquels il l'aurait menacée, ainsi qu'un sachet de 17,5 grammes de résine de cannabis. 

Au cours de son audition, le jeune homme a reconnu avoir donné des coups mais a réfuté avoir menacé sa compagne avec des armes. Il était toujours en garde à vue ce mercredi soir au commissariat du Havre.
 
























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook