Une voiture visée par un mystérieux tireur à Dieppe : la conductrice et sa passagère indemnes


Publié le 25/11/2019 à 12:34



Le véhicule circulait sur l’avenue Normandie Sussex au moment des faits - illustration
Le véhicule circulait sur l’avenue Normandie Sussex au moment des faits - illustration
Une enquête a été ouverte par la brigade de sûreté urbaine de Dieppe (Seine-Maritime) pour tenter de faire la lumière sur de supposés tirs dont a été la cible la voiture de Bénédicte Ouvry, présidente du club d’aviron de Dieppe.

Les faits se sont déroulés samedi vers 23 heures avenue Normandie-Sussex à Dieppe. Bénédicte Ouvry, 51 ans, était au volant de sa voiture, une Passat coupé, et circulait sur l’avenue quand, brusquement, son attention a été attirée par deux claquements secs provenant de l’arrière de son véhicule. Elle s’est arrêtée et a constaté deux impacts de 1cm de diamètre environ sur la lunette arrière de son véhicule. Elle était alors accompagnée de Nathalie Lecordier, vice-présidente du Conseil départemental. Les deux femmes n’ont pas été blessées.

Persuadée qu’il s’agissait de tirs provenant d’une arme à feu, elle a avisé les services de police de Dieppe. Seulement voilà, au moment de venir faire les constatations d’usage, les policiers ont constaté que la lunette impactée avait été démontée et sur le point d’être remplacée dans un garage.

Difficile donc pour les enquêteurs d’établir si les impacts sont ceux d’une carabine et l’angle de tir. Les recherches dans le véhicule n’ont pas permis de retrouver le moindre projectile.























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook