Une fuite de gaz provoque un incendie dans une école à Oissel : deux blessés légers


Publié le 14/07/2018 à 11:02



75 sapeurs-pompiers et 20 engins ont été mobilisés sur les les lieux du sinistre -Illustration © infonormandie
75 sapeurs-pompiers et 20 engins ont été mobilisés sur les les lieux du sinistre -Illustration © infonormandie
Des moyens importants de secours et de lutte contre l'incendie ont été mobilisés cette nuit du samedi 14 juillet vers 1h50, rue de Picardie à Oissel (Seine-Maritime) où un feu s’est déclaré dans un bâtiment du groupe scolaire Jean-Jaurès , situé près du stade dans le quartier du Bel Air.

A l’origine du sinistre, une importante fuite de gaz qui s’est enflammée, indique le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis).

Blessées en sautant par la fenêtre

Des moyens aériens (échelle et bras élévateur) ont été engagés pour empêcher la propagation du feu dans les combles et un immeuble d’habitation voisin.
Des planchers se sont effondrés ainsi que des éléments des toitures. Les dégâts sont très importants : 1200 m2 ont été détruits ou endommagés par l'incendie.

Deux personnes ont été blessées en sautant par la fenêtre de leur appartement. Elles ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers et transportées au centre hospitalier des Feugrais, à Saint-Aubin-lès-Elbeuf.

La fuite a été stoppée par GrDF vers 8 heures. Au préalable, pour des raisons de sécurité et prévenir tout risque d'explosion, la canalisation a été coupée privant ainsi 2500 foyers de gaz. L’alimentation devait être rétablie dans la matinée.


75 pompiers et 20 engins mobilisés

A 10 heures ce matin, le feu était circonscrit et les pompiers procédaient à la dépose des éléments de la charpente instables avant de s’attaquer aux opérations de déblais dans les habitations.

Le maire de la ville s’est rendu sur place pour constater l’ampleur des dégâts et prendre les mesures qui s’imposent notamment en terme de relogement.

Soixante-quinze sapeurs-pompiers et vingt engins ont été mobilisés au plus fort de cette intervention.

L'origine de l'incendie est indéterminée. Une enquête a été ouverte par les services de police.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook