Un habitant d’Évreux trouve la mort lors d’un saut en parachute près de Dieppe


Lundi 6 Mai 2019 à 11:52

Pour des raisons que l’enquête va devoir établir, le parachute de secours a refusé de s’ouvrir. La victime, Sylvain G., était policier à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines



Le parachutiste confirmé effectuait un second saut  - Illustration @ Pixabay
Le parachutiste confirmé effectuait un second saut - Illustration @ Pixabay
Une enquête a été ouverte par la sûreté urbaine du commissariat de Dieppe après le décès d’un homme de 47 ans qui effectuait un saut en parachute.

Le drame est survenu dimanche 5 mai en milieu d’après-midi, près de Dieppe (Seine-Maritime). Le quadragénaire, originaire d’Évreux, dans l’Eure, était avec d’autres adeptes de parachutisme. Il avait embarqué à bord d’un petit avion qui a décollé de l’aérodrome de Saint-Aubin-sur-Scie où est localisé le club « Air libre parachutisme ».

Le parachute de secours ne s’ouvre pas

Après un premier saut réussi, l’homme, parachutiste confirmé, a repris la voie des airs pour un deuxième saut. Arrivé à la bonne altitude, il s’est jeté dans le vide. Quelques dizaines de mètres avant de toucher le sol, il s’est rendu compte que son parachute ne voulait pas s’ouvrir, il a alors actionné le parachute de secours qui lui également a refusé de s’ouvrir. L’homme s’est écrasé au sol.

Son corps sans vie a été retrouvé, vers 17h30, après deux heures de recherches, dans un champ sur la commune voisine de Rouxmesnil-Bouteilles.

Sylvain G. était policier, en poste à la Sûreté urbaine, au commissariat de Mantes-la-Jolie dans les Yvelines.


















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook