Tentative d’homicide au Havre : blessé à la tête et au poignet avec un couteau de boucher


Jeudi 4 Octobre 2018 à 17:39



Les policiers vont devoir faire toute la lumière sur l’origine et le déroulement de cette affaire - illustration @ Infonormandie
Les policiers vont devoir faire toute la lumière sur l’origine et le déroulement de cette affaire - illustration @ Infonormandie
Deux hommes ont été blessés, dont un grièvement, lors d’une violente dispute au domicile d’un couple domicilié au Havre (Seine-Maritime). L’un d’eux a été placé en garde à vue sur son lit d’hôpital pour tentative d’homicide : il est soupçonné d’avoir frappé l’autre victime avec une feuille de boucher.

Mercredi 3 octobre. Peu avant 22 heures, le standard de police-secours reçoit un appel d’un homme qui déclare avoir été blessé à la tête et à un poignet par une de ses connaissances armée d’un couteau de boucher. La victime, âgée de 41 ans, indique se trouver sur la voie publique, rue de Zurich au Havre.

Plaies saignantes à la tête et au poignet

Un équipage de la Brigade anticriminalité (Bac) se transporte à l’adresse indiquée et découvre en effet un homme grièvement blessé, présentant des plaies saignantes au visage, au crâne et à un poignet. Sans attendre l’arrivée des sapeurs-pompiers, les policiers lui posent un pansement compressif au poignet pour arrêter l’hémorragie.

Le blessé explique qu’il était au domicile d’un couple d’amis lorsqu’il a voulu les séparer et empêcher l’homme (âgé de 34 ans) de taper sur sa compagne (30 ans). Selon lui, le concubin violent s’est alors emparé d’une feuille de boucher et l’a frappé à plusieurs reprises avant de réussir à s’enfuir.

Placé en garde à vue sur son lit d’hôpital

Également blessée, la femme a indiqué aux policiers que son compagnon s’était enfermé dans l’appartement et que lui aussi était blessé.

Le forcené refusant d’ouvrir sa porte, les hommes de la BAC sont entrés de force dans l’appartement. Ils ont constaté des traces de sang au sol et l’ont découvert allongé sur son lit, conscient, les mains ensanglantées.

Il a reçu les premiers soins sur place par les sapeurs-pompiers avant d’être évacué vers l’hôpital Jacques-Monod à Montivilliers où son placement en garde à vue pour tentative d’homicide lui a été notifié.

« C’est un miraculé »

Ce jeudi soir, les protagonistes de cette affaire étaient toujours hospitalisés. La victime des coups de couteau, dont les jours ne sont pas en danger, n’a pu encore être auditionnée par les enquêteurs. « C’est un miraculé », reconnait un policier havrais.

La feuille de boucher a été saisie et placée sous scellé pour les besoins de l’enquête qui a été confiée à la brigade des atteintes aux personnes (ex-brigade criminelle) de la Sûreté urbaine.




















Météo Rouen Rouen météo France

Météo Evreux Evreux météo France



AGENDA











Suivez-nous sur Facebook











Les photos de Jean-Christophe au Kool Day à Gargenville (Yvelines)