Tapage nocturne à Elbeuf : l’altercation conduit trois des protagonistes à l’hôpital


Publié le 20/02/2020 à 16:34

Deux couples en sont venus aux mains pour une histoire de bruit. Le principal mis en cause a fait usage d’un couteau



L’auteur des coups de couteau a été interpellé - illustration @ DDSP76
L’auteur des coups de couteau a été interpellé - illustration @ DDSP76
Une altercation entre deux couples à propos de tapage nocturne a dégénéré cette nuit de mercredi à jeudi à Elbeuf, en Seine-Maritime. Trois des protagonistes se sont retrouvés à l’hôpital plus ou moins grièvement blessés.

Il est autour de minuit. Un couple, bruyant et alcoolisé, est réprimandé par un autre couple qui lui demande de faire moins de bruit.

Il sort un couteau et frappe

La scène se passe au bas d’un immeuble de rue Camille-Randoing. L’échange entre les deux hommes tournent rapidement au vinaigre. Celui qui est alcoolisé, âgé de 40 ans, sort un couteau et frappe l’autre âgé de 55 ans à plusieurs reprises avec l’arme blanche.

Il s’en prend également à la femme la frappant au niveau de l’épaule avec une bouteille qui se brise et provoque une plaie profonde de 15 cm dans le dos de la victime.

Les deux blessés sont pris en charge par les sapeurs-pompiers et transportés dans un état sérieux à l’hopital.

L’agresseur et sa compagne interpellés

L’auteur des violences est interpellé quinze minutes après les faits par un équipage de police. La femme qui l’accompagne, âgée de 30 ans, est également interpellée pour être entendue.

L’agresseur ne peut pas être placé en garde à vue immédiatement : blessé grièvement à une main, il est d’abord conduit au CHU de Rouen pour des soins.

Une enquête est ouverte par la sûreté urbaine du commissariat d’Elbeuf. Les différents protagonistes seront entendus sur le déroulement des faits dès que leur état de santé le permettra.








           

















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook