Seine-Maritime : une vingtaine de vélos dérobés dans les campings d’Yport en un mois


Jeudi 22 Août 2019 à 08:45

La police de Fécamp est sur les dents : depuis plus d’un mois, elle est confrontée à des voleurs de bicyclettes. Les victimes sont des vacanciers



Les antivols ne résistent pas à la pince coupante des voleurs - Illustration @ Pixabay
Les antivols ne résistent pas à la pince coupante des voleurs - Illustration @ Pixabay
La période des vacances est propice pour faire du vélo. Elle est propice également pour les voleurs de « petites reines » toujours à l’affût d’un coup facile.

Les terrains de camping d’Yport, sur la côte de Seine-Maritime, en ont fait les frais : entre le 15 juillet et le 20 août, pas moins d’une vingtaine de bicyclettes ont été dérobées au préjudice de vacanciers.

Le commissariat de Fécamp, compétent dans cette station balnéaire, ont vu affluer les victimes venues déposer plainte pour le vol qui d’un vélo électrique, qui d’un vélo de valeur, qui encore d’un simple deux-roues.

Les voleurs opèrent la nuit

Le ou les voleurs ont opéré de nuit, entre minuit et 8 heures du matin à l’heure où le sommeil est profond. A chaque fois, ils ont cisaillé l’antivol. Hollandais, français, allemands... les victimes sont de toute nationalité.

Les policiers de Fécamp ont renforcé la surveillance autour des terrains de camping d’Yport et appellent à la vigilance des vacanciers : ils leur demandent de mettre leur vélo en lieu sûr pour ne pas tenter les voleurs.

La brigade de sûreté urbaine (BSU) a ouvert une enquête et croise les doigts pour que le phénomène ne gagne pas d’autres camping du littoral.

























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook