Seine-Maritime : Enquête après le décès d’un technicien à la raffinerie Total, près du Havre


La victime, un homme de 30 ans originaire du Havre, a succombé à un arrêt cardiaque alors qu'il travaillait en "scaphandre" dans une tour à dix mètres de hauteur



Publié le Mardi 26 Octobre 2021 à 10:18


Total à Gonfreville l'Orcher
Total à Gonfreville l'Orcher
Un accident mortel du travail a eu lieu ce lundi 25 octobre dans l’après-midi au sein de la raffinerie Total à Gonfreville-l’Orcher (Seine-Maritime).

Vers 16h30, l’entreprise pétrochimique a sollicité l’intervention des sapeurs-pompiers après qu’un homme a été victime d’un malaise cardiaque alors qu’il travaillait « en scaphandre » dans un vapocraqueur, appelé aussi réacteur, à 10 m environ de hauteur.

La tentative de réanimation échoue

La victime, un havrais de 30 ans, inconsciente, a été descendue à l’aide d’une nacelle par une équipe spécialisée du groupe de recherche et d’intervention en milieu périlleux (Grimp).

Les secours ont procédé à une tentative de réanimation qui a échoué.

Le trentenaire était employé d’une entreprise sous-traitante, la société Buchen.

Cellule psychologique

Une enquête « en recherche des causes de la mort » a été ouverte à la fois par la police, l’inspection du travail et la Dréal. Le service local de police technique (SLPT) est venu sur les lieux pour procéder à des investigations.

De son côté, l’entreprise Total a annoncé qu’elle mettait en place une cellule psychologique a l’attention de son personnel.