Rouen : une poutre "percée par erreur" entraîne l'évacuation d'un immeuble et de trois magasins à Saint-Sever


[Actualisé] - L'intervention a mobilisé 32 sapeurs pompiers, dont une équipe spécialisée en sauvetage-déblaiement, avec 19 engins. Par précaution, une cinquantaine de personnes ont été évacuées d'un immeuble de neuf étages



Publié le Vendredi 22 Octobre 2021 à 13:32


Le Montmorency ainsi que trois boutiques du cen tre commercial Saint-Sever ont été évacués -  Illustration © Google Maps
Le Montmorency ainsi que trois boutiques du cen tre commercial Saint-Sever ont été évacués - Illustration © Google Maps
Des moyens de secours importants ont été engagés dans la matinée de ce vendredi dans le secteur du centre commercial Saint-Sever, avenue de Bretagne à Rouen.

Une trentaine de sapeurs-pompiers avec dix-neuf véhicules et engins ont pris position vers 12h30 aux abords d'un "immeuble désaffecté" au niveau de l'ancien Théâtre Duchamp-Villon, place de la Verrerie, indique le centre opérationnel de secours et d'incendie (Codis). 

► « Percée par erreur »

Que s'est passé ? « Une poutre transversale porteuse a été percée par erreur, aucun effondrement, ni désordre structurel n'a été constaté », ont expliqué les sapeurs-pompiers après avoir procédé à une reconnaissance des lieux, avec le concours d'une équipe spécialisée en sauvetage-déblaiement. 

Aucune victime n'est à déplorer.

Les services de la ville, un architecte et le responsable des travaux en cours sont venus sur place pour constater les mesures à prendre. 

► Un immeuble et trois magasins évacués

Par précaution, l'immeuble « Montmorency » qui comprend neuf étages a été évacué, soit une cinquantaine de personnes. Trois commerçants de la galerie marchande ont été invités à évacuer leur boutique vers 13 heures. Il s'agit de la pharmacie, de la Brioche Dorée et du restaurant BCHEF, confirme une source policière.

Le théâtre Duchamp-Villon, anciennement propriété de la ville de Rouen, a été vendu au groupe Wereldhave, propriétaire du centre Saint-Sever. Le bâtiment, après plusieurs mois de travaux, devrait accueillir, d'ici 2023, l'enseigne irlandaise d'habillement Primark.