Pour une histoire de bruit, il frappe et blesse ses voisins avec une hachette à Déville-lès-Rouen


Publié le 14/08/2019 à 11:59

En fuite, l’auteur des violences s’est présenté de lui-même dans la nuit à l’hôtel de police de Rouen. Il a été placé en garde à vue pour violences volontaires avec arme



L’auteur des violences s’est présenté de lui-même dans la nuit à l’hôtel de police de Rouen. Il a été placé en garde à vue - illustration @ infonormandie
L’auteur des violences s’est présenté de lui-même dans la nuit à l’hôtel de police de Rouen. Il a été placé en garde à vue - illustration @ infonormandie
Une femme et un homme ont été conduites au CHU de Rouen après avoir été blessés à coups de hachette. L’auteur des violences a été placé en garde à vue.

Au départ, une altercation dans l’ascenseur d’un immeuble de la rue Georges Lanfry à Déville-lès-Rouen, vers 19 heures ce mardi 13 août. Les protagonistes sont un homme de 35 ans et un jeune couple (lui est âgé de 27 ans, elle de 24 ans). Tous les trois habitent le même immeuble.

Ses voisins font trop de bruit

L’homme reproche au couple qui occupe l’appartement situé au-dessus du sien de faire trop de bruit. Le ton monte très vite et la dispute, jusque là verbale, s’envenime.

Le trentenaire s’en va et revient avec une hachette. Sans autre explication, il en met un coup au niveau de la tête de son voisin, sans heureusement le blesser. Tandis que la victime tombe au sol, l’agresseur s’en prend à la jeune femme : il lui entaille le bras droit avec la hachette, puis se revient vers l’homme à terre pour essayer de l’étrangler.

Alertés par les cris des victimes, plusieurs témoins interviennent et parviennent à désarmer l’individu qui prend la fuite. La hachette est remise aux services de police pour les besoins de l’enquête.

Le couple, dont les jours ne sont pas en danger, est transporté aux urgences de l’hopital Charles-Nicolle par les sapeurs-pompiers.

Interpellé dans la nuit...à l’hôtel de police

Les policiers font des recherches dans l’immeuble et le quartier, mais ne parviennent pas à retrouver l’auteur des violences. Ce dernier est finalement interpellé au milieu de la nuit, vers 23h30, lorsqu’il se présente à l’hôtel de police de Rouen pour ...déposer plainte contre ses voisins.

Sa version des faits, loin de correspondre aux déclarations des victimes et des témoins, n’a pas convaincu les enquêteurs qui lui ont signifié son placement en garde à vue pour violences volontaires.






















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook