Pluie et orages : le déluge cette nuit sur Bolbec et sa région, en Seine-Maritime


Publié le 25/06/2019 à 11:48

Caves, commerces, maisons inondés, rues fermées. Beaucoup de dégâts, mais heureusement pas de victime à déplorer. Le mur d'une propriété s'est effondré rue Fontaine Martel, nécessitant l'évacuation en pleine nuit des occupants de trois maisons. Les sapeurs-pompiers sont intervenus plusieurs dizaines de fois



Les sapeurs-pompiers ont été mobilisés une partie de la nuit pour venir en aide aux sinistrés à Bolbec - Illustration
Les sapeurs-pompiers ont été mobilisés une partie de la nuit pour venir en aide aux sinistrés à Bolbec - Illustration
En marge de la période de canicule annoncée depuis plusieurs jours, la Normandie a été touchée cette nuit de lundi à mardi par un autre phénomène météo moins prévisible : de violents orages.

Les régions de Bolbec, Saint-Valéry-en-Caux et de Fécamp, en Seine-Maritime, ont été particulièrement éprouvées entre 1h et 3h du matin du fait d'un très violent orage. Entre inondations et coulées de boue, les sapeurs-pompiers sont intervenus 121 fois dans la nuit, selon le chiffre communiqué par le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis.


Bolbec : un mur s’effondre, trois maisons évacuées

De nombreuses caves ont ainsi été inondées à cause des fortes précipitations. Mais aussi des commerces, des maisons et le commissariat de police de Bolbec, rue Thiers.

Toujours à Bolbec, au 43, rue Fontaine Martel, un mur de propriété s’est éboulé en bordure de la route nécessitant l’évacuation de la maison des propriétaires. Par précaution, les occupants de deux maisons voisines ont également été évacués, indique une source policière.

.

Les stigmates du déluge

Les rues du centre ville portaient les stigmates de ce déluge ce mardi matin. La plupart sont restées fermées à la circulation.

L’heure est maintenant au nettoyage et à l’inventaire des dégâts. Par chance, aucune victime n’est à déplorer.

La mairie de Bolbec annonce, de son côté, la mise en place d'une permanence « dès aujourd'hui, et les jours suivants, en Mairie pour recevoir les personnes sinistrées ».

























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook