Le braqueur et son complice d’un caviste de Rouen interpellés quatre ans après les faits


Publié le 02/12/2019 à 15:31

La ténacité des enquêteurs de la brigade criminelle a payé : quatre ans après les faits, le braqueur d’un caviste de Rouen (Seine-Maritime) a été identifié, interpellé et jugé



Le caviste s'était vu délivrer un certificat médical avec six jours d'ITT suite au braquage en 2015 - illustration
Le caviste s'était vu délivrer un certificat médical avec six jours d'ITT suite au braquage en 2015 - illustration
Le 21 novembre 2015, vers 9 heures, un individu encagoulé et arme de poing en main fait irruption dans le magasin d’un caviste boulevard d’Orléans, sur la rive gauche de Rouen. Il ouvre le tiroir-caisse et s’empare des 170€ qu’il contient.

Alors que le commerçant, âgé de 63 ans, tente de s’interposer, le malfaiteur lui assène plusieurs coups de crosse au visage et à la tête. La victime tombe au sol et le braqueur prend la fuite avec son butin.

Dans le feu de l’action, le caviste remarque à l’extérieur la présence d’un complice qui fait le guet.

« Au vert » à Cherbourg depuis le braquage

L’enquête est confiée à la brigade criminelle. Les policiers portent rapidement leurs soupçons sur deux individus qui traînent régulièrement dans le quartier. Curieusement, depuis ce braquage, ils ne sont pas réapparus.

Les mois et les années passent, mais les enquêteurs ne désespèrent pas de retrouver les auteurs présumés connus défavorablement pour des faits de violences volontaires avec arme, extorsion, vols avec violences.

Il y a quelques semaines, le braqueur âgé de 23 ans et son complice de 22 ans sont localisés le premier à Cherbourg (Manche), le second à Canteleu, près de Rouen. Le 27 novembre dernier, les deux suspects sont interpellés à leur domicile respectif et placés en garde à vue dans la foulée.

Un an de prison sans mandat de dépôt

Lors des auditions, le plus jeune reconnaît avoir servi de guetteur lors du braquage. En revanche, le principal auteur nie farouchement les faits, malgré l’ensemble des éléments de preuve rassemblés par les policiers.

Déféré vendredi au tribunal correctionnel de Rouen, ce dernier a été condamné à trois ans de prison, soit un an ferme et deux ans avec sursis sans mandat de dépôt. Il est ressorti libre du palais de justice. Le complice a été placé sous contrôle judiciaire.























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook