Le Havre : le voleur de vélo donne des coups de pied au policier qui le retient par la jambe


Mardi 20 Août 2019 à 18:51

L’adolescent de 15 ans, surpris avec un complice en train de voler un vélo, a tenté de semer les policiers en escaladant un mur. Retenu par une jambe il a été interpellé



Le jeune voleur a été interpellé bien difficilement par les policiers de la BAC - Illustration @ DGPN
Le jeune voleur a été interpellé bien difficilement par les policiers de la BAC - Illustration @ DGPN
Un policier de la brigade anti criminalité (Bac) du commissariat du Havre (Seine-Maritime) a été blessé au visage et à une main à coups de pied. Il retenait par une jambe un jeune voleur de 15 ans qui tentait de s’enfuir en escaladant un mur. Pour le faire lâcher prise, l’individu lui a donné des coups de pied sur la tête.

Surpris en train de voler un vélo

Les faits se déroulent dans la soirée d’hier, lundi 19 août. Un équipage de la BAC est appelé à se rendre aux abord du collège Claude-Bernard situé dans le Quartier de reconquête républicaine (QRR) au Havre où un riverain a signalé deux individus en train de dérober un vélo.

Le témoin fournit le signalement des voleurs. Les policiers se lancent immédiatement à leur recherche et en repère un qui pousse le vélo en question à l’angle de la rue Florimond Laurent et de l’avenue du Bois-au-Coq à la Mare Rouge.

A la vue des fonctionnaires en civil, l’individu lâche le deux-roues et prend la fuite en courant. Il est vite rattrapé. L’homme se débat et parvient à faire tomber les deux policiers qui tentent de l’interpeller.

Le policier le retient par la jambe

Le jeune voleur s’enfuit de nouveau par la rue Pierre-Morgand où il tente d’escalader un mur. Un des policiers lui saisit la jambe pour le retenir mais le fuyard, bien décidé à s’échapper, lui donne des coups de pied au visage et sur les mains.

L’adolescent est tout de même interpellé et placé en garde à vue pour violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Souffrant d’entorses à deux doigts de la main gauche, le policier s’est vu délivrer un certificat médical avec six jours d’ITT.
























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook