La mort suspecte d'un homme de 50 ans à Dieppe interroge les policiers, un suspect en garde à vue


Le quinquagénaire avait passé la nuit à boire chez un ami dans un immeuble du Pollet, à Dieppe (Seine-Maritime). Il a été découvert dimanche matin grièvement blessé dans les escaliers. Il est décédé cette nuit à l'hôpital



Publié le Lundi 25 Octobre 2021 à 11:31


La victime avait la nuit à boire  au domicile d'une connaissance. Cette dernière, a été placée en garde à vue en qualité de témoin principal - Illustration © DGPN
La victime avait la nuit à boire au domicile d'une connaissance. Cette dernière, a été placée en garde à vue en qualité de témoin principal - Illustration © DGPN
Les investigations se poursuivent après la découverte hier, dimanche 24 octobre, d'un homme grièvement blessé dans les escaliers d'un immeuble du quartier du Pollet à Dieppe (Seine-Maritime).

Il avait passé la nuit à boire chez un ami

Les sapeurs-pompiers ont été appelés à intervenir vers 11 heures au 3, rue Joseph Brunel (à l'angle de la Grande Rue du Pollet), dans pour un homme qui avait chuté lourdement dans les escaliers. La victime, âgée de 50 ans, a été transportée, dans un état jugé très grave au centre hospitalier de la ville où elle  est décédé cette nuit de dimanche à lundi.

Immédiatement, la police de Dieppe a ouvert une enquête. Ils ont d'abord procédé à une enquête à une voisinage au sein de l'immeuble où la victime a été retrouvée. Il est rapidement apparu que le quinquagénaire avait passé la nuit à boire au domicile d'une connaissance, un homme de 53 ans, qui habite dans cet immeuble


C'est dans cet immeuble situé à l'angle de la rue Joseph Brunel et de la Grande Rue du Pollet que la victime avait passé la nuit, chez une connaissance. Le quinquagénaire a été découvert dimanche matin vers 11 heures, dans l'escalier grièvement blessé 

A-t-il été poussé dans les escaliers ?


Selon les premières investigations, il ressort que la victime aurait été poussée dans l'escalier. Par qui et dans quelles circonstances ?  Considéré comme le seul témoin direct des faits, le Dieppois de 53 ans a été interpellé et placé en garde à vue. Il était toujours entendu par les enquêteurs de la sûreté urbaine ce lundi matin.

Une femme de 57 ans, présente également dans l'appartement ce matin-là a été placée quant à elle en dégrisement. Elle devrait être entendue par les policiers.