La chaussette contenait de quoi se rouler des joints : un jeune interpellé près de la prison d’Évreux


Publié le 07/08/2019 à 08:54

L’auteur du parachutage, un vernonnais de 18 ans, devra venir s’expliquer devant le procureur dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité



Les parachutages sont légion autour de la maison d’arrêt d’Évreux - illustration @ Google Maps
Les parachutages sont légion autour de la maison d’arrêt d’Évreux - illustration @ Google Maps
Depuis plusieurs mois, la surveillance est renforcée autour de la maison d’arrêt d’Évreux, dans l’Eure. La mission de la police est de lutter autant que faire se peut contre les parachutages d’objets et produits illicites dans l’enceinte de l’établissement pénitentiaire.

Régulièrement donc, des interpellations ont lieu, de nuit comme de jour. La dernière en date remonte au lundi 5 août : vers 14h50, un équipage de l’unité canine a repéré rue Georges-Duhamel un homme qui venait de balancer par-dessus le mur de la prison une « chaussette » contenant du tabac, des feuilles à cigarettes et 8,4 g de résine de cannabis.

En possession d’un couteau

Le jeune homme, âgé de 18 ans et originaire de Vernon, a été emmené au commissariat pour être placé en garde à vue. Sur lui, les policiers ont découvert un couteau, arme de catégorie D.

Il a été remis en liberté après audition et notification d’une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour le 21 octobre prochain.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook