L’incendiaire du centre commercial de Montivilliers était fasciné par le feu : trois ans de prison


Mardi 11 Septembre 2018 à 16:18


L’incendiaire a filmé les pompiers en train de combattre le feu - illustration @ Pixabay
L’incendiaire a filmé les pompiers en train de combattre le feu - illustration @ Pixabay
L’auteur de l’incendie criminel qui a détruit cinq boutiques et endommagé trois autres au centre commercial La Belle Étoile à Montivilliers, en Seine-Maritime, a été condamné ce lundi à trois ans d’emprisonnement dont dix-huit avec sursis. Le jeune homme de 19 ans, originaire de Montivilliers, a reconnu être à l’origine de l’incendie du conteneur poubelle qui a enflammé un compteur à gaz puis plusieurs magasins dans la nuit du 6 au 7 septembre.

Le montant des dégâts s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Cinq magasins détruits, trois autres endommagés

L’incendiaire a pu être confondu par les enquêteurs du Havre dans au moins quatorze autres incendies volontaires commis ces derniers mois à Montivilliers, et pour lesquels des plaintes ont été déposées.

Le jeune homme a été interpellé quelques heures seulement après l’incendie du centre commercial, qui avait mobilisé une cinquantaine de sapeurs-pompiers.

A l’origine, un conteneur poubelle avait été déplacé et enflammé, près d’un compteur à gaz. Les flammes se sont alors rapidement propagées aux magasins situés à proximité. Cinq d’entre eux ont été totalement détruits, trois autres fortement endommagés.

Il filmait les pompiers en train de combattre l’incendie

Lors de l’intervention des secours, un officier de commandement avait remarqué la présence pour le moins suspecte, compte tenu de l’heure, d’un individu qui filmait les pompiers en train de combattre le feu (La vidéo aurait été diffusée sur les réseaux sociaux). C’est aussi lui qui a appelé les pompiers pour signaler l’incendie.

Toujours est-il que les policiers du groupe de voie publique de la sûreté urbaine du Havre se sont intéressés de près au jeune homme qui a été interpellé et placé en garde à vue, quelques heures plus tard.

« Une fascination pour le feu »

Au cours de son interrogatoire, les enquêteurs ont pu établir son implication directe dans cet incendie et dans quatorze autres. Les investigations ont permis ainsi d’établir qu’il avait déjà appelé les pompiers au mois de juillet pour signaler des feux de poubelles.

Aux enquêteurs, il a expliqué « avoir une fascination pour le feu ».

Déféré dimanche matin au palais de justice du Havre, le pyromane s’est vu signifier sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel pour le lendemain. Laissé en liberté jusqu’à son procès, le mis en cause s’est présenté lundi à l’audience. Il a été condamné à trois ans d’emprisonnement dont 18 mois avec sursis, sans mandat de dépôt.

En outre, le tribunal lui a notifié un suivi socio-judiciaire avec obligation de travailler et de se soigner. Il fait également l’objet d’une « interdiction de paraître à Montivilliers ».
















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook