Incendie criminel d'Octeville-sur-Mer : trois adolescents de 14 ans avouent les faits



Publié le 05/09/2014 à 18:25



L'incendie qui a ravagé une maison de ville rue de Verdun à Octeville-sur-Mer jeudi soir vers 18 heures est bien d'origine criminelle. Trois adolescents, âgés de 14 ans et originaires de la commune, ont reconnu avoir mis le feu à un canapé "avec du petit bois et des allumettes".

Devant l'ampleur du feu, qui s'est rapidement propagé, les adolescents ont tenté d'éteindre les flammes, sans y parvenir. Ils ont alors pris la fuite. L'un d'eux a affirmé aux enquêteurs que dès rentré chez lui il avait téléphoné aux sapeurs-pompiers pour les prévenir de l'incendie.

Des témoins avaient aperçu "plusieurs personnes" quitter la maison en courant peu avant que le feu se déclare. Les policiers ont recueilli suffisamment d'éléments pour remonter et identifier les auteurs présumés, qui ont été interpellés ce vendredi matin.

Les trois incendiaires présumés ont été remis à leurs parents à l'issue de leur audition.

La maison, en état d'abandon, n'était plus habitée depuis longtemps. La toiture a été entièrement détruite.
Les adolescents ont mis le feu à un canapé et la maison, située au 7 rue de Verdun, s'est embrasée
Les adolescents ont mis le feu à un canapé et la maison, située au 7 rue de Verdun, s'est embrasée












Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook