FAITS DIVERS

Il avait fait main basse sur 25 000 € de bagues : le voleur du bijoutier de Dieppe arrêté au Havre


Lundi 12 Février 2018 à 13:20

L'homme qui avait dérobé pour 25 000 euros de bagues dans une bijouterie de Dieppe (Seine-Maritime) le 24 janvier dernier, a été interpellé la semaine dernière au Havre. Il a pu être identifié grâce à la vidéo surveillance du magasin.


Le voleur avait profité d'un moment d'inattention du personnel de la bijouterie pour se servir dans un présentoir
Le voleur avait profité d'un moment d'inattention du personnel de la bijouterie pour se servir dans un présentoir
Ce mercredi 24 janvier, vers 13h15, un individu se présente dans la bijouterie Schnellbach, située dans la galerie commerciale du Belvédère (Auchan), à Dieppe. Profitant d'un moment d'inattention des employés, il s'empare, sans commettre d'effraction, de 28 chevalières exposées dans une vitrine et prend la fuite sans être inquiété. Les recherches entreprises par la police ne permet pas de retrouver sa trace.

Le montant du préjudice est estimé à 25 000 euros.

Confondu grâce à la vidéo-surveillance

La brigade de sûreté urbaine de Dieppe est chargé de l'enquête. Des constatations de police technique et scientifique sont réalisées sur le lieu du fric-frac, à la recherche de traces et d'indices.

LIRE AUSSI. > Casse dans une bijouterie de Dieppe : le butin est très important

Le voleur a agi à visage découvert et la bijouterie est équipée de caméras de vidéo-surveillance. Une aubaine pour les policiers qui visionnent les images enregistrées. Une photo du malfaiteur est extraite et diffusée à tous les services de police par l'unité d'analyse et d'exploitation du renseignement judiciaire, un service dépendant de la Sûreté départementale de Seine-Maritime.

L'homme sur la photo est alors rapidement identifié formellement par des policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) du Havre. Il s'agit d'une vieille connaissance à eux. 

Il refuse de dire où sont cachés les bijoux

Parallèlement, les policiers dieppois poursuivent leurs investigations, notamment en matière de téléphonie. Ils veulent s'assurer que le suspect était bien à Dieppe le jour des faits.

Tous les éléments sont ensuite rassemblés et permettent ainsi de confondre l'auteur présumé, un Havrais de 36 ans. Ce dernier est interpellé le mardi 6 février par les enquêteurs de Dieppe avec le concours des hommes de la BAC du Havre, et placé en garde à vue.

Détail qui a son importance, les vêtements qu'il portait le jour du vol sont retrouvés à son domicile. En revanche, pas les bijoux. Durant tout son interrogatoire, l'homme refuse de dire où il les a cachés. Il consentira à lever ce "secret" seulement lors de sa présentation devant le procureur de la République. Récupérées, les bagues ont restituées à leur légitime propriétaire.

Placé en détention provisoire

Le Havrais, qui devait être jugé en comparution immédiate, a finalement demandé un délai pour préparer sa défense. Dans l'attente du jugement, dans quelques semaines, il a été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt Bonne Nouvelle à Rouen.
 








FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS