Huit écoliers piqués avec une aiguille à Canteleu, les autorités sanitaires désamorcent la psychose


Lundi 8 Octobre 2018 à 17:03


Les huit enfants piqués ont été examinés au CHU de Rouen et ont reçu un traitement préventif - illustration © infonormandie
Les huit enfants piqués ont été examinés au CHU de Rouen et ont reçu un traitement préventif - illustration © infonormandie
L'agence régionale de santé (ARS) de Normandie a tenu ce lundi 8 octobre à écarter tout risque sanitaire après la révélation d'une information comme quoi des enfants auraient été piqués à l'aide d'une aiguille intra-musculaire par une fillette, dans une école de Canteleu, en Seine-Maritime.

Les faits se sont produits dans la matinée de vendredi, dans l'enceinte de l'école maternelle Guy-de-Maupassant, à Canteleu près de Rouen. Une petite fille de 4 ans a été trouvée en possession dans sa poche d'une aiguille protégée par un capuchon. Avec cette aiguille intra-musculaire elle aurait piqué huit autres enfants.

Traitement préventif

Des parents, pour le moins inquiets, sont venus signaler les faits à la police, après avoir été informés par le personnel de l'école qui a immédiatement averti l'inspection académique et l'Agence régionale de santé (ARS).  Par précaution, les huit enfants ont été examinés au CHU de Rouen et ont reçu un traitement préventif.

« Aucune trace de piqûre n'a été constatée sur aucun de ces enfants », assure à infoNormandie le docteur Benoit Cottrelle, responsable du pôle veille et sécurité sanitaire à l'ARS. Ce qui laisse à penser que l'aiguille était alors protégée par son capuchon d'origine.

Selon le praticien, il pourrait s'agir d'une aiguille utilisée pour administrer un sérum physiologique. Auquel cas elle n'a pas été en contact éventuellement avec du sang, ce qui permettrait d'écarter tout risque sur le plan sanitaire.

D'où vient l'aiguille ?

De quoi rassurer les parents qui avaient manifesté leur intention de déposer plainte.

Reste à savoir comment cette fillette s'est procurée cette aiguille et à quoi elle a été utilisée. 

Les recherches effectuées dans la cour de l'école n'ont pas en tout cas permis de retrouver ni aiguille ni seringue usagée, précisent les services de police qui n'avaient toujours pas été saisis de plainte de parents en début d'après-midi. 

Le communiqué de l’inspection d’académie

L’Inspection d’académie a publié, ce lundi en fin de journée, un communiqué à propos de cette affaire :
« Un incident s’est produit le vendredi 5 octobre 2018 à l’école Maupassant de Canteleu.

Une élève aurait piqué quelques élèves de l’école pendant la récréation du matin avec une aiguille.

Dès que la direction de l’école a été alertée, l’inspectrice de la circonscription de Canteleu et l’infirmière scolaire se sont immédiatement rendues sur les lieux.

Les élèves concernés ont été adressés aux urgences pédiatriques du CHU de Rouen, conformément aux préconisations du CHU et de l’ARS Normandie.

Les parents d’élèves de la classe ont été reçus par l’équipe éducative et l’inspectrice de la circonscription présente sur place. Des préconisations médicales ont également été adressées par écrit à tous les parents concernés. »




















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen données météo France Rouen issues de my-meteo.com

Météo Evreux Evreux France données météo



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook