Gravigny : il frappe sa concubine à la tête avec une bouteille de whisky


Mardi 28 Août 2018 à 18:22



Le concubin violent a été placé en garde à vue à l’hôtel de police d’Évreux - Illustration
Le concubin violent a été placé en garde à vue à l’hôtel de police d’Évreux - Illustration
Il devra faire faire un stage de sensibilisation aux violences intrafamiliales.

Un habitant de Gravigny, près d’Évreux (Eure) a été placé en garde à vue lundi 27 août dans la soirée à l’hôtel de police d’Évreux. Il a été interpellé vers 22 heures pour avoir frappé sa concubine aux jambes et à la tête avec une bouteille de whisky, au cours d’un différend conjugal.

Quatre points de suture

La dispute s’est déroulée dans l’appartement du couple avenue Aristide-Briand à Gravigny, sur fond d’alcool.

La victime, une femme âgée de 30 ans, a dû être transportée par les sapeurs-pompiers à l’hôpital pour recevoir quatre points de suture suite à une plaie au cuir chevelu. Elle s’est vue prescrire deux jours d’incapacité temporaire de travail.

1,32 g d’alcool dans le sang

A l’arrivée des policiers, l’auteur des violences avait quitté l’appartement. Il a été retrouvé un peu plus tard en bas de l’immeuble. Interpellé pour violences volontaires aggravées, il a reconnu les faits sans pouvoir les expliquer. Lors du contrôle d’alcoolémie il avait (encore) un taux de 1,32 g dans le sang.

Sa concubine n’a pas souhaité déposer plainte contre lui. L’homme a été remis en liberté avec obligation, donc, de suivre un stage de sensibilisation aux violences intrafamiliales à la Maison de la justice.















AU FIL DES HEURES





Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook