Evreux : une employée d'un foyer de jeunes travailleurs frappée par un pensionnaire ivre



Publié le 15/11/2016 à 19:16

Eure.



L'auteur des violences, âgé de 23 ans, a été placé en garde à vue au commissariat d'Evreux (Illustration)
L'auteur des violences, âgé de 23 ans, a été placé en garde à vue au commissariat d'Evreux (Illustration)
Un homme de 23 ans était toujours, ce mardi soir, en garde à vue au commissariat de police d'Evreux (Eure). Il est entendu dans le cadre d'une affaire de violences volontaires, dont la victime est une employée du foyer des jeunes travailleurs (FJT) d'Evreux. 

Les faits sont survenus hier, lundi, peu avant 19 heures 30, dans les locaux du foyer, rue Saint-Germain, où le mis en cause est hébergé. Pour des raisons futiles, il s'en est pris à une jeune employée d'une vingtaine d'années et l'a alors frappée. La victime s'est vu prescrire un arrêté de travail de trois jours. L'auteur des violences était en état d'ivresse.

Lorsque les policiers sont arrivés et lui ont notifié son interpellation, le jeune homme s'est rebellé. Emmené au commissariat, il a refusé de se soumettre au dépistage d'alcoolémie. Il a été placé en garde à vue pour violences volontaires et rébellion sur personne dépositaire de l'autorité publique.  












L'info en live
L'info en live le 16/10/2019

Perturbations sur certaines lignes du réseau Twisto à Caen, jeudi 17 octobre

Demain Jeudi 17 octobre, en raison d’un mouvement social de 59 minutes chez l’un des sous-traitants, des perturbations sont à prévoir sur certaines...

L'info en live le 16/10/2019

Vacances de la Toussaint : Bison futé voit du vert partout sur les routes

Pour ce premier week-end des vacances de la Toussaint, c’est seulement le vendredi 18 octobre que les départs seront véritablement importants, aux...

L'info en live le 16/10/2019

Feu de chambre à Angerville-la-Campagne : une fillette légèrement intoxiquée

Les sapeurs-pompiers de l’Eure sont intervenus, mardi 15 octobre, vers 16h30 rue des Bleuets à Angerville-la-Campagne, près d’Évreux, où un...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook