Évreux : le jeune fugueur brutalise sa mère après avoir bu puis fumé des joints de cannabis


Publié le 29/07/2019 à 18:06

L’adolescent a été placé en garde à vue pour violences sur ascendante. Il comparaîtra prochainement devant le juge des enfants pour être mis en examen



Le mis en cause a été interpellé pour violences sur ascendante - illustration @ DGPN
Le mis en cause a été interpellé pour violences sur ascendante - illustration @ DGPN
Une mère de famille, handicapée, n’a pas hésité à porter plainte contre son fils après que ce dernier, âgé de 17 ans, l’a injuriée et brutalisée.

Les faits sont survenus dans la nuit de vendredi à samedi 27 juillet, rue Paul-Langevin à Évreux (Eure). L’adolescent avait passé la soirée avec un copain. Les deux jeunes gens ont bu du rhum et fumé quelques joints de résine de cannabis.

Il secoue sa mère par les épaules

Dans la nuit, ne retrouvant pas le joint qu’il s’était préparé, le jeune homme s’est brusquement énervé et a brisé la vitre en double vitrage d’une fenêtre de sa chambre, avant de s’acharner à coups de pied sur un meuble.

Sortant de sa chambre, il s’en est pris cette fois à sa mère qui lui demandait de se calmer. Il l’a alors injuriée et empoignée par les épaules pour la secouer.

Vers 8h30, à son réveil, la femme, âgée de 40 ans, a décidé de signaler les faits aux services de police. L’adolescent a été interpellé et placé en garde à vue pour « violences sur ascendante ».

En fugue d’un foyer

Lors de son interrogatoire, le mis en cause a confirmé avoir déjà exercé des violences sur sa mère par le passé et être en fugue du foyer où il est placé.

Les policiers lui ont remis une convocation par officier de police judiciaire, en vue d’une mise en examen par un juge des enfants pour le 21 décembre prochain.




















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook