Évreux : l’adolescente frappe les éducateurs qui lui avaient confisqué son téléphone



Publié le 04/10/2018 à 20:38



L’adolescente a été ramenée à l’hôtel de police - Illustration
L’adolescente a été ramenée à l’hôtel de police - Illustration
Une jeune fille de 15 ans a passé la nuit en garde à vue à l’hôtel de police d’Évreux (Eure). Elle a été interpellée mercredi vers 23 heures dans le foyer éducatif Moissons Nouvelles, rue Jean-Bart à Évreux, pour avoir frappé deux éducateurs à coups de pied et de poing et proféré des insultes à leur encontre.

L’adolescente s’est brusquement emportée après que les éducateurs lui ont confisqué son téléphone portable parce qu’elle refusait de respecter les règles du foyer.

Examinés par un médecin, les deux éducateurs blessés se sont vus prescrire respectivement trois et six jours d’interruption temporaire de travail (ITT).












Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook