Evreux : ivre et sans permis, il empoigne un policier et le projette au sol



Publié le 14/05/2019 à 17:56

L'auteur d'une infraction au code de la route s'est retrouvé en garde à vue, mais pas seulement pour avoir fait une embardée au volant de sa voiture. Explications.



Les motards on repéré la voiture qui faisait des embardées - illustration
Les motards on repéré la voiture qui faisait des embardées - illustration
Le presque sexagénaire (il aura 60 ans dans quelques semaines) circulait lundi dans le secteur du centre commercial Carrefour, à Evreux (Eure) lorsque deux motards de la police nationale ont repéré une Peugeot 106 qui zigzaguait dangereusement sur la route. Les policiers l'ont rattrapé et lui ont fait signe de s'arrêter. Mais le conducteur a continué son chemin avant d'être intercepté un peu plus loin, rue Jacques-Coeur.

Il projette un policier au sol

Cet Ebroïcien, en état d'ivresse manifeste, a d'abord refusé de souffler dans l'éthylotest. Amenés à vérifier ses papiers, les motards se sont aperçus qu'il conduisait malgré une annulation judiciaire de son permis et sans assurance. Lorsque les forces de l'ordre lui ont notifié son interpellation, l'automobiliste s'est brusquement énervé et a empoigné par le col de sa veste l'un des fonctionnaires pour le projeter au sol. Bilan : huit jours d'interruption temporaire de travail. 

Maîtrisé au sol et menotté, le mis en cause a été emmené à l'hôtel de police où il a (encore) refusé d'être soumis au dépistage d'alcoolémie via l'éthylomètre. 

Jugé en comparution immédiate

Au final, une procédure a été dressée à son encontre pour conduite en état d'ébriété, refus d'obtempérer, défaut d'assurance, conduite malgré l'annulation de son permis, rébellion et violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique.

Le quinquagénaire a été déféré ce mardi après-midi au palais de justice d'Evreux en vue d'une comparution immédiate demain.
 





MOTS CLES : Eure, Evreux, faits divers, police









Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook