Évreux : il chute de sa moto (volée) après avoir fait un doigt d’honneur aux policiers


Jeudi 23 Mai 2019 à 19:50

A vouloir jouer au plus malin, un adolescent de 16 ans s’est retrouvé en garde à vue pour refus d’obtempérer, recel de vol et outrages



Le jeune homme a été interpellé au domicile de ses parents - Illustration
Le jeune homme a été interpellé au domicile de ses parents - Illustration
Les policiers d’Évreux ont dû faire usage d’une grenade lacrymogène pour faire reculer une quinzaine de jeunes, cagoulés, qui voulaient les empêcher de récupérer une moto de cross volée.

La scène s’est déroulé dans la soirée d’hier mercredi vers 20h45, rue de Saint-André dans le quartier de la Fromenterie. Des policiers en patrouille ont aperçu un jeune homme au guidon d’une moto de cross en train de faire des roues arrières mettant ainsi en danger les autres usagers sur son passage.

Il fait un doigt d’honneur aux policiers

Sur injonction des forces de l’ordre, l’individu s’est arrêté à distance pour leur faire un doigt d’honneur. Mais en redémarrant à vive allure, le pilote a perdu le contrôle de son engin après un dérapage (non contrôlé). La moto s’est couchée sur la route, contraignant le jeune homme à s’enfuir à pied.

Les policiers qui savaient que la moto de cross avait été volée le 14 avril dernier dans une commune des Yvelines ont alors entrepris de récupérer le deux-roues abandonné sur place.

Mais au même instant, une quinzaine d’individus cagoulés se sont approchés pour tenter de les en empêcher. Force est restée à la loi : les fonctionnaires ont fait usage d’une grenade lacrymogène qui a eu pour effet de mettre en fuite leurs assaillants.

Interpellé au domicile de ses parents

Les enquêteurs n’ont eu aucune difficulté à identifier le pilote en fuite : il s’agit d’un adolescent de 16 ans très défavorablement connu de leurs services.

Le jeune homme a été arrêté au domicile de ses parents ce jeudi matin et placé en garde à vue pour refus d’obtempérer, recel de vol, outrages (le doigt d’honneur) et quelques autres infractions au code de la route.


Mots clés : Eure, Evreux, faits divers, police
















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook