Évreux : des assaillants repoussés par la police à coup de grenades lacrymogènes


Mardi 23 Octobre 2018 à 17:50

Une quinzaine d’individus se sont attaqués avec des projectiles à des policiers dans le quartier de La Madeleine. Un des assaillants a été interpellé



Un jeune de 2: ans a été interpellé après avoir jeté des projectiles sur les forces de l’ordre - illustration
Un jeune de 2: ans a été interpellé après avoir jeté des projectiles sur les forces de l’ordre - illustration
Des policiers ont dû faire usage de grenades lacrymogènes pour disperser une quinzaine d’individus qui les avaient pris pour cible dans le quartier de la Madeleine à Évreux (Eure). L’un des assaillants, âgé de 22 ans, a été placé en garde à vue.

Les faits. Dimanche 21 octobre, en début de soirée, le commissariat de police d’Évreux apprend que des agents municipaux ont été la cible de jets de projectiles alors qu’ils venaient fermer les grilles du cimetière, rue Saint-André.

Quand les forces de l’ordre arrivent sur place, il n’y a plus personne. Les policiers décident de patrouiller dans le secteur. En passant rue de la Forêt, ils remarquent alors un individu au guidon d’une moto de cross qui roule vite et dangereusement. À leur vue, le chauffard parvient à prendre la fuite.

Attaqués par une quinzaine d’assaillants

Poursuivant ses recherches, rue Paul-Langevin, la patrouille intervient pour secourir un homme qui vient d’avoir un accident de la circulation : la moto de cross qu’il pilotait a percuté une voiture. Le jeune homme est au sol. Blessé, il est pris en charge par les sapeurs-pompiers qui ont été alertés par les policiers, et transporté à l’hôpital. La conductrice du véhicule, elle, n’est pas blessée.

Au même moment, une quinzaine d’individus hostiles rappliquent et se mettent à caillasser les secours. Connaissent-ils le motard accidenté ? Toujours est-il que les policiers sont contraints de demander des renforts et de faire usage à deux reprises de grenades lacrymogènes pour faire reculer les assaillants qui ont endommagé un véhicule de police en lançant des projectiles. Les individus finissent par se disperser et prendre la fuite.

Un Ébroïcien de 22 ans interpellé

L’un d’eux est cependant interpellé et placé en garde à vue pour rébellion et violence sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Cet Ébroïcien de 22 ans, a été déféré ce mardi après-midi devant un magistrat du parquet d’Évreux, qui lui a notifié son placement sous contrôle judiciaire dans l’attente d’être jugé très prochainement devant le tribunal correctionnel.

Quant au pilote de la moto, il sera auditionné par les enquêteurs dés que son état le permettra.

Les investigations se poursuivent et devraient permettre d’établir si les auteurs des violences sur les policiers sont les mêmes que ceux qui s’en sont pris aux employés municipaux, un peu plus tôt.























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook