Eure : placé en garde à vue pour avoir menacé et frappé sa compagne à Gravigny


La victime n’a pas souhaité porter plainte contre son compagnon et père de son enfant de quelques mois



Publié le Mardi 26 Octobre 2021 à 18:39


Le compagnon a été interpellé pour violences volontaires aggravées - illustration
Le compagnon a été interpellé pour violences volontaires aggravées - illustration
Les policiers du commissariat d’Évreux (Eure) sont intervenus lundi matin, un peu avant 9 heures, au domicile d’un couple à Gravigny suite à un signalement concernant des violences conjugales.

Une femme de 28 ans a déclaré aux fonctionnaires qu’elle avait le matin-même fait l’objet de menaces de la part de son compagnon et père de son fils âgé de quelques mois. Lors de son audition, Elle a précisé que la veille ce dernier, âgé de 30 ans, l’avait déjà frappée.

Pas de dépôt de plainte

Interpellé, le mis en cause a été placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées. Sa compagne n’ayant pas souhaité déposer plainte, il a été laissé libre. La procédure a été transmise au parquet pour étude.



              


Mots clés : Eure, Gravigny, Police, Violences