Eure : il casse une fenêtre pour pénétrer chez son ex-concubine, les gendarmes l’interpellent


Publié le 23/07/2019 à 17:53



L’homme s’est rebellé lorsque les gendarmes ont voulu l’interpeller - Illustration
L’homme s’est rebellé lorsque les gendarmes ont voulu l’interpeller - Illustration
Un habitant de la Haye-Malherbe, dans l’Eure, a été placé en garde à vue pour violation de domicile et rébellion.

Les faits se déroulent lundi 22 juillet, vers 21h30. Les gendarmes de la communauté de brigades de Brionne sont appelés à intervenir au domicile d’une femme à Rouge-Perriers. Cette dernière a alerté la gendarmerie pour signaler que son ex-concubin, qui ne cesse de la harceler, venait de fracturer la fenêtre de la salle de bain pour pénétrer chez elle.

Neutraliser avec un pistolet électrique

A l’arrivée des gendarmes, le mis en cause parvient à s’enfuir mais tombe malencontreusement dans une haie de ronces.

Au moment de son interpellation, il se rebelle et tente de donner des coups de poing à un gendarme. L’autre militaire a le réflexe de sortir son pistolet à impulsion électrique et à en faire usage pour neutraliser l’agresseur qui est fortement alcoolisé.

L’individu, âgé de 38 ans, a été emmené à la brigade de Brionne pour s’expliquer sur son comportement (violation de domicile et rébellion). Présenté au procureur de la République ce mardi après-midi, il s’est vu notifier une convocation devant le tribunal correctionnel.








           

















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook