Eure : il casse une fenêtre pour pénétrer chez son ex-concubine, les gendarmes l’interpellent


Publié le 23/07/2019 à 17:53



L’homme s’est rebellé lorsque les gendarmes ont voulu l’interpeller - Illustration
L’homme s’est rebellé lorsque les gendarmes ont voulu l’interpeller - Illustration
Un habitant de la Haye-Malherbe, dans l’Eure, a été placé en garde à vue pour violation de domicile et rébellion.

Les faits se déroulent lundi 22 juillet, vers 21h30. Les gendarmes de la communauté de brigades de Brionne sont appelés à intervenir au domicile d’une femme à Rouge-Perriers. Cette dernière a alerté la gendarmerie pour signaler que son ex-concubin, qui ne cesse de la harceler, venait de fracturer la fenêtre de la salle de bain pour pénétrer chez elle.

Neutraliser avec un pistolet électrique

A l’arrivée des gendarmes, le mis en cause parvient à s’enfuir mais tombe malencontreusement dans une haie de ronces.

Au moment de son interpellation, il se rebelle et tente de donner des coups de poing à un gendarme. L’autre militaire a le réflexe de sortir son pistolet à impulsion électrique et à en faire usage pour neutraliser l’agresseur qui est fortement alcoolisé.

L’individu, âgé de 38 ans, a été emmené à la brigade de Brionne pour s’expliquer sur son comportement (violation de domicile et rébellion). Présenté au procureur de la République ce mardi après-midi, il s’est vu notifier une convocation devant le tribunal correctionnel.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook