Elbeuf : en fauteuil roulant, il conduisait sans permis une voiture volée en février 2017


Lundi 1 Juillet 2019 - 14:49



Le chauffard, interpellé en fauteuil roulant près de la voiture volée, a été placé en dégrisement puis en garde à vue - Illustration @ Pixabay
Le chauffard, interpellé en fauteuil roulant près de la voiture volée, a été placé en dégrisement puis en garde à vue - Illustration @ Pixabay
L’attention d’un équipage de police-secours est attirée dimanche 30 juin vers 21h30 par une Ford qui roule à vive allure rue Jean-Jaurès à Elbeuf (Seine-Maritime). Le conducteur du véhicule semble peu respectueux du code de la route : il grille les feux rouges rencontrés sur sa route.

La voiture, dont les pneus de droite sont crevés, est rapidement repérée rue Guynemer, devant le porche d’une habitation. Les policiers remarquent à proximité un homme en fauteuil roulant (il porte une prothèse à une jambe) qui leur déclare tout de go être le conducteur. Ce dernier, un Elbeuvien de 56 ans, dégage une forte odeur d’alcool. De fait, il est contrôlé avec un taux de 1,80 g par litre de sang.

Volée en février 2017

Lors des vérifications, il s’avère que l’automobiliste conduit malgré une annulation de permis. Le véhicule a un contrôle technique périmé et n’est pas assuré. Plus grave, il est signalé volé depuis le 1er Février 2017 !

Tous ces éléments conduisent naturellement le quinquagénaire en garde à vue pour défaut de permis, conduite sous l’empire d’un état alcoolique, recel de vol et quelques autres infractions délictuelles.

Avant de pouvoir être auditionné, le mis en cause a été placé quelques heures en dégrisement le temps de retrouver tous ses esprits.

La voiture quant à elle a été emmenée à la fourrière.


Accueil Accueil