Dieppe : les plongeurs la recherchent dans la rivière après avoir provoqué un accident


Lundi 17 Juin 2019 à 11:49

Un témoin avait cru voir la conductrice, à l'origine d'un accident, sauter dans la rivière l'Arques. En réalité, elle a été retrouvée, alcoolisée, deux heures plus tard non pas dans le cours d'eau mais dissimulée dans des fougères



La femme, alcoolisée, s’était cachée dans les fougères en bordure de la rivière l’Arque après avoir provoqué un accident matériel - Illustration
La femme, alcoolisée, s’était cachée dans les fougères en bordure de la rivière l’Arque après avoir provoqué un accident matériel - Illustration
D’importants moyens de secours ont été déployés pour un banal accident matériel de la circulation.

Les faits se déroulent à Dieppe, dans la nuit de samedi à dimanche. Vers 1h30 du matin, un équipage de police-secours du commissariat de Dieppe est appelé à intervenir route de Bonne Nouvelle où un accident impliquant deux véhicules s’est produit. Aucun blessé, que de la tôle froissée.

Les plongeurs fouillent la rivière

Arrivés sur place, les policiers sont avisés et un témoin que la conductrice à l’origine de l’accident a pris la fuite à pied après avoir abandonné son véhicule un peu plus loin. Selon ce témoin, elle aurait sauté dans la rivière l’Arques.

Des recherches sont immédiatement entreprise sans aucun résultat. Les pompiers font alors appel à leurs plongeurs-sauveteurs qui fouillent longuement le cours d’eau. En vain. La femme demeure introuvable.

Cachée dans les fougères

Les recherches se poursuivent encore en bordure de la rivière. Vers 3 heures, la conductrice est finalement retrouvée cachée dans des fougères sur la berge. Elle est prise en charge par les sapeurs-pompiers, et après un premier contrôle d’alcoolémie qui s’avère positif, elle est emmenée à l’hôpital de Dieppe pour un examen.

Elle sera entendue par la police dès que son état de santé le permettra, pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique et délit de fuite.




















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook