Deux passants blessés à coups de couteau sur les Hauts-de-Rouen : la piste d’un déséquilibré


Publié le 16/08/2019 à 10:23

L’agresseur, âgé de 27 ans, avait fait très récemment un séjour dans un hôpital psychiatrique. Armé d’un couteau, il s’est attaqué sans raison à deux passants avant d’être neutralisé par des témoins



Le couteau a été retrouvé sur le lieu des attaques, rue François-Couperin, et saisi pour les besoins de l’enquête - illustration @Pixabay
Le couteau a été retrouvé sur le lieu des attaques, rue François-Couperin, et saisi pour les besoins de l’enquête - illustration @Pixabay
La piste d’un déséquilibré semble privilégiée : un homme « qui n’a pas toute sa tête », selon une source judiciaire , en a blessé deux autres vendredi 14 août en fin d’après-midi sur les Hauts-de-Rouen (Seine-Maritime). Il était armé d’un couteau et venait de faire un séjour à l’hôpital psychiatrique du Rouvray, près de Rouen.

Vers 18 heures, plusieurs équipages de la brigade anti-criminalité (BAC), de la compagnie départementale d’intervention (CDI), de la brigade spécialisée de terrain (BST) et du groupe de sécurité de proximité (GSP) sont envoyés rue François-Couperin, suite à de nombreux appels sur le « 17 » signalant un individu armé d’un couteau qui attaque les passants.

L’homme poignardé se réfugie dans un café

Arrivées sur les lieux, les forces de l’ordre constatent une certaine agitation. Un homme, ensanglanté, est plaqué au sol, maintenu par des témoins. L’individu, armé d’un couteau, s’est attaqué un peu plus tôt, sans aucune raison, à deux passants qui marchaient dans la rue. A quelques minutes d’intervalle. Il a d’abord poignardé à deux reprises au niveau du torse un jeune homme de 21 ans.

Ce dernier a réussi à échapper à son agresseur : il est allé se réfugier dans un bar-tabac du centre commercial de la Grand'Mare. Par sécurité, le commerçant s’est empressé de baisser son rideau métallique après avoir fait entrer la victime.

Neutralisé par des témoins

L’homme au couteau a continué son chemin et s’est attaqué ensuite à un autre passant, un homme de 33 ans, qui a été blessé à l’arcade sourcilière.

L’agresseur s’en est pris alors à une voiture qui passait dans la rue, brisant le pare-brise avant. Dans la manœuvre, il est tombé au sol probablement heurté par le véhicule qui roulait à faible allure. C’est à ce moment-là que plusieurs témoins de la scène ont neutralisé l’individu et plaqué au sol dans l’attente de l’arrivée de la police.

Les deux victimes, dont les jours ne sont pas en danger, ont été transportées aux urgences du CHU de Rouen.

Séjour à l’hôpital psychiatrique

Egalement blessé dans des circonstances que l'enquête va devoir déterminer, l’agresseur, un rouennais de 27 ans, a été conduit dans un état grave à l’hôpital Charles-Nicolle. Les investigations ont établi qu’il avait fait récemment un séjour à l’hôpital psychiatrique du Rouvray.

Le couteau a été retrouvé sur place et saisi pour les besoins de l’enquête confiée dans un premier temps à l’astreinte judiciaire en attendant d’être reprise par la sûreté départementale.

La piste d’une attaque à caractère terroriste a été écartée compte tenu des antécédents psychiatriques du mis en cause qui n’était pas connu des services de police.






















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook