Dans l'Eure, l'adolescent pyromane avoue avoir mis le feu à 8 haies et 10 poubelles à Louviers


Jeudi 22 Août 2019 à 11:01

La brigade de sûreté urbaine du commissariat de Val-de-Reuil a mis un terme à l'activité criminelle d'un pyromane. Un jeune homme de 17 ans a reconnu être l'auteur d'une série d'incendies de haies et de poubelles ces derniers mois à Louviers



L’auteur d’une série d’incendies volontaires à Louviers (Eure) vient d’être interpellé par les policiers du commissariat de Val-de-Reuil/Louviers. Le jeune homme de 17 ans a reconnu avoir mis le feu à 8 haies et 10 poubelles, depuis février dernier.

L’incendiaire a été arrêté en flagrant délit dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 août. Une patrouille de police secours intervient vers minuit et demi dans le quartier Maupassant a Louviers où un incendie de haie lui a été signalé rue du Bal Champêtre.

Déclarations alambiquées

Un jeune homme est repéré sur place. Aux policiers qui le contrôlent, il raconte avoir mis en fuite un inconnu qui se trouvait près de la haie en feu. Au même moment, curieusement, les policiers sont avisés d’un feu de poubelle dans une rue voisine.

Le comportement du jeune homme et ses déclarations un peu alambiquées et fantaisistes mettent la puce à l’oreille des enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine en charge de l’enquête (BSU). L’adolescent est alors interpellé pour être entendu sous le régime de la garde à vue.

Il passe aux aveux

Très rapidement, il passe des aveux : il reconnaît être l’auteur de l’incendie de la haie et du conteneur poubelle. Puis, sous la pression des questions, il avoue au fil des heures 16 autres incendies : 6 feux de haies et 10 de poubelles, commis quartier Maupassant mais aussi dans le centre-ville et près du domicile de ses parents.

Les faits ont été commis entre février 2019 et le 19 août, date de son interpellation, rues du Bal Champêtre, Blaise-Pascal, des Oiseaux, Roger-Salengro, etc.

Présenté à un juge des enfants

Lors de son audition, le jeune pyromane, inconnu des services de police et de gendarmerie, explique avoir agi sous l’emprise de l’alcool et alors qu’il revenait de soirées passées chez des amis. Il allumait le feu avec « seulement un briquet » et, parfois, en utilisant du papier ou des cartons trouvés dans les poubelles.

Déféré ce mercredi 21 août devant un magistrat du parquet d’Évreux, le mis en cause s’est vu notifié sa mise en examen par un juge des enfants pour « destructions volontaires par incendie de biens privés et publics ».

























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook