A Rouen, le chauffard fait courir des risques à ses passagers, dont un bébé de 2 mois, et à deux motards de la police


Mercredi 29 Janvier 2020 - 14:59



L'automobiliste qui venait de commettre des infractions a été repéré par deux motards de la Police nationale - illustration © DDSP76
L'automobiliste qui venait de commettre des infractions a été repéré par deux motards de la Police nationale - illustration © DDSP76
Les motards de la formation motorisée urbaine (FMU) de Seine-Maritime ont dû prendre quelques risques pour intercepter un chauffard ayant refusé d’obtempérer après plusieurs infractions au code de la route. L'automobiliste avait à bord une jeune femme et son bébé de deux mois.

Mardi 28 janvier, vers 15 heures, l’attention de deux motards de la police nationale, en patrouille sur l'avenue du Mont-Riboudet à Rouen, est attirée par une Renault Laguna qui circule dangereusement. Le conducteur vient de commettre plusieurs infractions routières.

Il percute volontairement les motards

Les motards lui font signe de s’arrêter, mais l’automobiliste accélère et prend la fuite par la rue Jean-Ango en sens interdit. Pour des raisons de sécurité, les policiers restent loin derrière. Le fuyard s’engage ensuite dans la rue de Constantine et met en danger des enfants et leur institutrice qui traversent sur un passage piétons.

Plus loin, la Renault Laguna se retrouve bloquée par une voiture qui sort d’un parking. Un des motards en profite pour se positionner devant la voiture du chauffard. Mais se voyant coincé, ce dernier n’hésite pas alors à percuter la voiture qui sort du parking provoquant en même temps la chute de la moto. Il enclenche alors la marche arrière pour essayer de se dégager et percute à ce moment-là le deuxième motard qui s’est positionné derrière lui. Dans la chute, le fonctionnaire est blessé à un coude et à un genou.

Un bébé de 2 mois dans la voiture

Lors de son interpellation, l’individu se rebelle mais il est rapidement maîtrisé. Originaire d’Elbeuf et âgé de 23 ans, il explique avoir refusé d’obtempérer pour ne pas être verbalisé. Dans sa voiture, il avait à ses côtés une jeune femme et un bébé de deux mois.

Le jeune homme a été placé en garde à vue pour refus d’obtempérer, mise en danger de la vie d’autrui, défaut d’assurance et blessures involontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique.



Accueil Accueil