A Rouen, l'adolescent veut en découdre avec les policiers : il finit la nuit au poste


Vendredi 21 Septembre 2018 à 14:17



Les forces de l'ordre ont dû faire usage de la force pour neutraliser leur agresseur -Illustration
Les forces de l'ordre ont dû faire usage de la force pour neutraliser leur agresseur -Illustration
Il voulait en découdre avec les policiers : un jeune de Petit-Quevilly, âgé de 17 ans, a voulu faire le malin devant ses copains. il s'est retrouvé en garde à vue.

La scène se passe ce jeudi 20 septembre, vers 21 heures, à Rouen. Une patrouille de police-secours intervient avenue de Bretagne où des perturbateurs sont signalés à l'arrêt du métrobus Saint-Sever. Quand les policiers arrivent, il n'y a plus personne. Ils remarquent cependant deux jeunes gens qui viennent vers eux. L'un d'eux les insulte et manifestement cherche à en découdre.

Ses copains le retiennent, mais...

Calmement, les forces de l'ordre tentent de repousser le jeune homme qui insiste. Elles doivent alors utiliser une bombe lacrymogène pour le faire reculer. Le perturbateur finit par s'enfuir en direction de la place des Faïenciers. Là, il s'empare d'une plaque d'égout et menace une nouvelle fois les policiers. Ses copains sont contraints d'intervenir pour l'empêcher d'aller à l'affrontement. 

Toujours très provocateur, il ramasse une pierre et la jette en direction des fonctionnaires. Le projectile va se ficher dans une vitre (qui explose) du gymnase des Cotonniers. Trop c'est trop : un autre équipage de police-secours intercepte un peu plus loin le jeune belliqueux qui doit être maîtrisé au sol pour être menotté et ramené à l'hôtel de police. 

L'adolescent, qui est alcoolisé, est placé en garde à vue pour outrage, rébellion, dégradations et violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique. 
 














AU FIL DES HEURES





Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook