Seine-Maritime : vague de cambriolages dans le Pays de Caux. Enquêtes tous azimuts


Vendredi 17 Juillet 2015 à 18:50



Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Les gendarmes de la compagnie d'Yvetot sont sur les dents. Depuis le début de la semaine, ils sont confrontés à une vague de cambriolages, 13 au total. La surveillance a été renforcée et les enquêteurs, dont ceux de la brigade de recherches (BR), travaillent d'arrache-pied pour tenter d'identifier les auteurs.

Vol de bijoux et de multimédias

Tout a commencé dans la nuit du 13 au 14 juillet. Flairant probablement l'absence des habitants partis admirer les feux d'artifice de la région, les cambrioleurs en ont profité pour passer à l'action dans l'agglomération d'Yvetot mais aussi à Fréville et Bouville, des communes situées de part et d'autre de la D6015.

Cinq maisons ont ainsi reçu, en quelques heures, la visite d'individus indésirables. Pour s'introduire a l'intérieur, ils ont fracturé fenêtre ou porte-fenêtre. Ils ont fouillé minutieusement les lieux et sont répartis dans la majorité des cas avec des bijoux et des appareils multimédia.

Surpris par sa victime qui dormait

A Fréville, les voleurs ont été mis en fuite par leur victime qui a été réveillée en pleine nuit lorsqu'un inconnu a poussé la porte de sa chambre au rez-de-chaussée.

Le propriétaire s'est levé d'un bond et a tenté de neutraliser l'individu. S'en est suivi une bousculade qui a permis au cambrioleur de prendre la fuite sur une moto au volant de laquelle l'attendait un complice. Le malfaiteur a réussi néanmoins à dérober un ordinateur portable.

Un cabinet médical fouillé à Pavilly

Le scénario s'est reproduit les jours suivants, en pleine journée cette fois. Ainsi à Villers-Ecalles, le ou les cambrioleurs ont fait main basse sur de nombreux bijoux en or - boucles d'oreilles, gourmettes, colliers, bracelets - (le préjudice est en cours d'estimation) en l'absence des propriétaires.

La nuit dernière (jeudi à vendredi), deux autres vols par effraction ont été constatés, dont un dans un cabinet médical de Pavilly. Les intrus ont procédé à une fouille complète des locaux et ont dérobé un fond de caisse.

La gendarmerie enquête

Le technicien en identification criminelle (TIC) s'est rendu sur chacun de ces cambriolages pour procéder à des relevés de traces et d'indices (empreintes, ADN...)

La découverte d'éléments pourrait aider les enquêteurs à identifier tôt ou tard les auteurs et à déterminer s'il y a des similitudes dans les modes opératoires utilisés.

Appel à la vigilance

Dans l'immédiat, la gendarmerie appelle une fois encore les propriétaires et locataires de maisons et pavillons à observer la plus grande vigilance. Bien fermer ses portes et ses volets et ne pas hésiter à signaler son absence à ses voisins ou à la gendarmerie sont autant de précautions qui peuvent permettre de dissuader les malfaiteurs à commettre un mauvais coup.

En cas de doute, il convient aussi de signaler la présence de véhicules suspects et d'individus, en composant le 17.















AU FIL DES HEURES





Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook