Seine-Maritime : un immeuble évacué à Fécamp après la découverte d'inquiétantes fissures


Mercredi 12 Décembre 2018 à 11:01

La structure de l'immeuble de deux étages va faire l'objet d'une expertise. Dans l'attente des résultats, et par principe de précaution, ses habitants ont été évacués.



L'immeuble, situé rue Arquaise, a été évacué par précaution. Il sera examiné par des spécialistes dans les prochaines heures - Illustration © Google Maps
L'immeuble, situé rue Arquaise, a été évacué par précaution. Il sera examiné par des spécialistes dans les prochaines heures - Illustration © Google Maps
Un immeuble d'habitation de deux étages a été évacué ce mardi soir à Fécamp (Seine-Maritime) pour des raisons de sécurité. Des fissures ont été constatés en effet sur la structure du bâtiment situé rue Arquaise, après qu'un habitant a remarqué des anomalies au niveau du chambranle de sa porte d'entrée laissant penser que l'immeuble avait bougé de manière inquiétante. Des bruits de craquements auraient entendus par certains locataires.

Arrêté de péril

Les sapeurs-pompiers, appelés sur les lieux peu avant 23 heures, ainsi que les services de police, ont pu confirmer le phénomène. L'immeuble a été évacué, et les locataires - onze adultes et trois enfants - ont été mis en lieu sûr dans l'attente d'être pris en charge, soit par la mairie soit par leurs familles.

Par précaution également, les réseaux de gaz et d'électricité ont été coupés. Sans attendre, le maire de la ville a pris un arrêté de péril et doit organiser une réunion dans la journée pour faire le point, selon le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis). 

Des expertises vont être réalisées

Des expertises devraient être effectuées dans les prochaines heures sur l'immeuble concerné mais également sur les immeubles contigus.

Tout le monde a encore en mémoire l'effondrement de deux immeubles vétustes à Marseille au début du mois de novembre dernier, qui a fait huit morts et deux blessés.
























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook