Seine-Maritime : un adolescent attaqué en pleine nuit par deux individus à Déville-lès-Rouen


Mardi 16 Avril 2019 à 12:10

Ils se jettent sur le jeune homme qui leur avait demandé une cigarette un peu plus tôt, et tentent de lui voler son téléphone portable sous la menace d'un couteau



Les deux agresseurs ont été retrouvés et interpellés quelques minutes après les faits - Illustration
Les deux agresseurs ont été retrouvés et interpellés quelques minutes après les faits - Illustration
De retour d'une intervention, les pompiers de Déville-lès-Rouen ont mis en fuite les auteurs d'une agression. La scène s'est déroulée cette nuit de lundi à mardi peu après minuit, route de Dieppe à Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime).

Des pompiers dont la caserne n'est pas très loin ont été amenés à porter secours à la victime d'une agression. Un jeune homme de 17 ans, qui rentrait chez lui à pied, a expliqué avoir été pris à partie par deux inconnus auxquels il avait demandé une cigarette un peu plus tôt. Les individus l'ont alors suivi à pied et se sont jetés sur lui pour lui voler les écouteurs qu'il avait dans les oreilles. Puis, ils ont tente de lui dérober son téléphone portable sous la menace d'un couteau.

Mis en fuite par les pompiers

A cet instant, un véhicule de sapeurs-pompiers est arrivé, de retour d'une intervention. Les deux agresseurs ont pris la fuite en courant, relate une source policière.

Alerté, le centre d'intervention et de commandement de l'hôtel de police de Rouen, qui gère les appels du «17» a dépêché sur les lieux un équipage de police-secours. Après avoir recueilli le signalement des agresseurs, les fonctionnaires, lancés à leur recherche, les ont repérés un peu plus loin et interpellés. 

Ils insultent même le chien de la brigade canine !

Une interpellation délicate, car les deux suspects ont refusé de se laisser contrôler. Ils se sont « vigoureusement rebellés », insultant et menaçant les policiers qui ont dû faire appel au renfort de collègues de la brigade canine. Ces derniers ont eu droit au même traitement et même leur chien ! Finalement, les deux individus de 21 et 28 ans, originaires de Déville-lès-Rouen, ont été maîtrisés au sol et menottés. 

Ramenés à l'hôtel de police, ils ont refusé de souffler dans l'éthylomètre et le plus âgé a refusé également de décliner son identité. Ils ont été placés en garde à vue pour vol en réunion, outrages, rébellion, violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique.


















Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA











Suivez-nous sur Facebook