Seine-Maritime : l'incendiaire de poubelles trahi par ses mains noircies à Maromme


Mardi 15 Janvier 2019 à 12:24

A la vue des policiers lancés à sa recherche, le suspect a accéléré le pas et tenté de se planquer. En vain



Les pompiers ont dû intervenir pour éteindre plusieurs feux de poubelles  - Illustration
Les pompiers ont dû intervenir pour éteindre plusieurs feux de poubelles - Illustration
Ses mains étaient noircies par la suie. Un indice qui n'a pas échappé aux policiers lancés à la recherche d'un incendiaire de poubelles dans les rues du centre-ville de Maromme (Seine-Maritime). 

Dans la nuit de lundi à mardi 15 janvier, peu après minuit, un témoin appelle Police-secours pour signaler un feu de conteneur poubelle dans le secteur de la rue Berrubé, à Maromme.  En arrivant sur place, ils constatent en effet qu'une poubelle brûle rue de la République. Le premier réflexe des fonctionnaires est d'écarter une autre poubelle placée à proximité pour éviter qu'elle ne s'enflamme à son tour. 

Un suspect repéré rue de la Binche

Alors que les sapeurs-pompiers arrivent sur les lieux, un autre incendie est signalé rue des Belges, puis rue Louis-Pasteur. Là, ce sont deux poubelles qui sont en feu sur un total de cinq regroupées au même endroit. 

Le témoin qui a signalé le premier feu confie aux policiers avoir vu un homme en train de rassembler des conteneurs chemin de la Clérette. Il fournit son signalement. Des recherches sont lancées dans le quartier. Rue de Binche, un suspect semble fuir et tenter de se planquer à la vue des policiers. Il est interpellé.

Les mains couvertes de suie

L'homme, un habitant de Maromme âgé de 27 ans, est alcoolisé. Dans un premier temps, il dit être sans emploi et être là pour dormir chez un ami. Un détail attire l'attention des forces de l'ordre : le suspect a les mains noircies. Interrogé, il finit par reconnaître implicitement être à l'origine des incendies de poubelles.

Il a été placé en garde à vue 




















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook