Près de 2 kg de drogue découverts par les policiers dans les deux sacs du fuyard, au Havre


Vendredi 8 Février 2019 à 08:40

Le suspect affirmait avoir trouvé la drogue dans le hall d'un immeuble, près du vide-ordures. Il est condamné à une peine de prison ferme et au port d'un bracelet électronique



Dans les sacs, les policiers ont retrouvé 1,7 kg de résine de cannabis - Illustration
Dans les sacs, les policiers ont retrouvé 1,7 kg de résine de cannabis - Illustration
Près de 2 kg de résine et d'herbe de cannabis ont été découverts au Havre, lors d'une intervention de routine de la police. Interpellé, le propriétaire des stupéfiants a été condamné à 18 mois de prison, dont six mois ferme et port d'un bracelet électronique pour le reste de la peine.

Le 4 février, en fin de matinée, des policiers du Havre sont amenés à se rendre dans le quartier d'Aplemont,  rue des Saules, au domicile d'une jeune femme qui fait l'objet d'une fiche de recherche. Sur place, tandis qu'un des fonctionnaires va sonner à la porte, ses collègues prennent position à l'arrière de l'immeuble afin de s'assurer que la femme ne va pas essayer de s'enfuir.

La drogue était près du vide-ordures...

Personne ne répond. Alors qu'ils regagnent leur véhicule, l'un des gardiens de la paix remarque un homme jetant un gros sac par la fenêtre de l'appartement en question. Intrigués, les policiers décident de revenir sur les lieux. C'est alors qu'ils voient deux hommes, dont celui ayant jeté le sac, sortir de l'immeuble et  partir immédiatement en courant à la vue des uniformes.

Dans sa fuite, l'un des individus se débarrasse d'un autre sac : il le balance par-dessus la clôture d'un jardin. Il est rapidement interpellé, tandis que son complice parvient à disparaître. Dans les deux sacs récupérés, les forces de l'ordre découvrent 1,7 kg de résine de cannabis et 250 gramme d'herbe de cannabis ainsi que 224 euros en petites coupures.

6 mois ferme et 12 mois avec un bracelet électronique

En garde à vue, l'homme âgé de 36 ans affirme que la drogue ne lui appartient pas. Il a trouvé les sacs dans le hall de l'immeuble près du vide-ordures, déclare-t-il.

Présenté en fin de semaine à un magistrat du parquet du Havre, il a été jugé en comparution immédiate. Le tribunal correctionnel du Havre lui a infligé dix-huit mois d'emprisonnement, soit six mois ferme et port d'un bracelet électronique pour le reste de la peine (12 mois).

 

























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook