Petroplus : poursuite d'activité jusqu'au 16 janvier décide le tribunal de commerce



Publié le 07/12/2012 à 11:05



Selon nos informations, rien n'est sorti de concret pour les 480 salariés de Petroplus, la raffinerie de Petit-Couronne (Seine-Maritime). Contrairement à toute attente en effet, le tribunal de commerce de Rouen s'est prononcé ce vendredi en début d'après-midi en faveur d'une poursuite d'activité d'un mois (jusqu'au 16 janvier 2013) dans le cadre de la procédure de liquidation judiciaire. Un répit destiné à mettre les installations du site en sécurité.
Le tribunal a constaté qu'aucune des offres déposées par les repreneurs potentiels n'était complète à ce jour.  Il a par ailleurs estimé que l'examen d'une offre de reprise, à l'audience du 11 décembre, telle que réclamée par les représentants des salariés de la raffinerie n'était pas possible en l'état actuel du dossier.
Enfin, autre élément que les juges consulaires ont pris en compte dans leur décision : le refus de Shell de proroger son contrat de processing après le 15 décembre avec Petroplus. Ce qui veut dire, en clair, que la raffinerie ne sera plus approvisionnée en matière première à cette date.




MOTS CLES :









Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook