L’auteur de 29 vols par effraction commis dans l’agglo de Rouen est retrouvé en prison


Jeudi 28 Février 2019 à 18:20

Les enquêteurs avaient retrouvé son ADN et ses empreintes sur chacun des cambriolages



Le produit des vols lui aurait rapporté un gain de 70 000€  - Illustration @ Pixabay
Le produit des vols lui aurait rapporté un gain de 70 000€ - Illustration @ Pixabay
Un cambrioleur pour le moins actif a été arrêté par la brigade de répression des cambriolages de la Sécurité publique de Rouen. A son palmarès, pas moins de 29 vols par effraction tous commis en quelques semaines, dans des communes proches de Rouen. Il les a tous reconnus.

Trahi par son ADN et ses empreintes

Depuis plusieurs mois, les policiers rouennais travaillaient sur une série de cambriolages commis entre le 7 août 2018 et le mois d’octobre de la même année. Les communes visées sont toutes situées sur la rive droite de l’agglomération rouennaise dans les communes du Houlme, Canteleu, Mont-Saint-Aignan, Notre-Dame-de-Bondeville, Déville-lès-Rouen et Rouen.

Les enquêteurs ont rapidement établi des similitudes entre chacun de ces vols par effraction, notamment le mode opératoire, le créneau horaire et le secteur géographique.

Sur les lieux, à chaque fois le groupe d’enquête criminalistique spécialisé en matière de police technique et scientifique a relevé des traces biologiques (ADN) et des empreintes papillaires d’un même individu, lequel s’est avéré être l’auteur des faits.

Reconnu sur photo par un témoin

Les enquêteurs ont des doutes sérieux sur un homme bien connu de leurs services pour avoir déjà été impliqué dans des vols similaires. Il est fiché au canonge de la police. Sa photo est montrée à un témoin qui le reconnaît formellement comme étant l’auteur d’un des cambriolages.

De retour d’analyses, les traces ADN et les empreintes confirment la présence de ce suspect sur chacun des cambriolages. Il s’agit d’un jeune homme de 17 ans et demi , actuellement en détention à la maison d’arrêt de Rouen. Il purge une peine de six mois de prison ferme pour des faits analogues.

Un gain de 70 000€

Le 20 février dernier, le jeune homme est extrait de sa cellule et ramené à l’hôtel de police où il est placé en garde à vue. Face aux éléments à charge rassemblés par les enquêteurs, il reconnaît l’intégralité des 29 vols par effraction.

Quant aux objets et matériels volés, il affirme les avoir revendus au fur et à mesure pour se faire de l’argent. Ce qui lui aurait permis de récolter 70 000€, selon ses déclarations.

Le cambrioleur a été ramené dans sa cellule à la prison Bonne Nouvelle, a l’issue de sa garde à vue. Il s’est vu notifier une convocation devant le tribunal des enfants pour le 9 mai prochain.


















Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA










Suivez-nous sur Facebook