Évreux : malgré une suspension de permis, il continuait de conduire



Mis en ligne le Vendredi 1 Mars 2019 à 17:41



Illustration
Illustration
Rien n’échappe aux policiers lorsqu’ils sont en patrouille. Un automobiliste en a fait la triste expérience dans la soirée d’hier jeudi à Évreux (Eure).

Le jeune homme de 24 ans a été repéré au volant d’une Renault Twingo qui venait de commettre une infraction au code de la route à l’intersection des Cités Unies et du boulevard de Normandie.

Intercepté, les policiers lui ont demandé ses papiers. Mais dans l’incapacité de présenter son précieux sésame, l’automobiliste a dû reconnaître qu’il conduisait malgré une suspension du permis de conduire.

Il passe son permis et le perd dès le premier jour !

Les vérifications ont permis de savoir que le jeune Ébroïcien s’était fait retirer son permis le jour même où il l’a passé (et réussi). Ce jour-là, il avait été contrôlé sous l’emprise de stupéfiants.

Remis en liberté à l’issue de sa garde à vue, il s’est vu délivrer une convocation par officier de police judiciaire pour le 2 octobre prochain devant le tribunal correctionnel.


        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19. Taux d’incidence, pression hospitalière, vaccinations : les chiffres en Normandie

Le taux d’incidence a augmenté de 17% en une semaine. Le nombre des hospitalisations et des admissions en réanimation continue de croître