Évreux : la statue du Général de Gaulle arrachée en marge de la victoire de l’Algérie


Samedi 20 Juillet 2019 à 16:01

Elle avait été inaugurée il y a un mois : la statue érigée en hommage au général de Gaulle à Évreux a été arrachée lors du rassemblement des supporters algériens après la finale de la coupe d’Afrique des Nations. Une plainte a été déposée



La statue érigée à la mémoire du Général de Gaulle avait été inaugurée le 18 juin - Photo @ préfecture de l’Eure / Twitter
La statue érigée à la mémoire du Général de Gaulle avait été inaugurée le 18 juin - Photo @ préfecture de l’Eure / Twitter
La statue du général-de-Gaulle arrachée, des voitures et poubelles incendiées et quelques autres incivilités...

La victoire de l’équipe d’Algérie en coupe d’Afrique des Nations a laissé des traces à Évreux (Eure). Quelque 200 a 300 supporters des Fennecs se sont regroupés à la fin de la rencontre contre le Sénégal sur le parvis de l’hôtel de ville, place du Général de Gaulle.

Un acte de vandalisme regrettable est venu ternir ce qui devait être une belle fête. Lors de ce moment de liesse, la statue s’est retrouvée au sol, arrachée de son socle. Elle avait été inaugurée le 18 juin en grandes pompes.

Guy Lefrand : « Des faits inacceptables »

Le maire d’Évreux, Guy Lefrand, a annoncé sans tarder que la ville allait déposer plainte et « demander au Procureur de la République de poursuivre les personnes qui ont dégradé le bien public ».

« Il n’est pas acceptable que de tels faits aient lieu. Il est inacceptable de s’attaquer à la statue du Général de Gaulle car elle représente l’Homme du 18 juin et les valeurs de la France Libre », rappelle le maire de la ville sur sa page Facebook.

Une enquête va donc être ouverte par les services de police, et, assurément, « les caméras de vidéo-protection de la ville seront utiles pour identifier les auteurs de ces faits », commente Guy Lefrand.

De nombreuses réactions d’indignation ont été postées sur les réseaux sociaux. « L’image de la statue du Général de Gaulle à terre est juste insoutenable. Les auteurs de ces actes honteux seront rapidement identifiés et condamnés », a notamment réagi Séverine Gipson, députée de l’Eure, sur Twitter.

Voitures et poubelles brûlées

Dans l’ensemble, aucun incident grave n’a été signalé par ailleurs dans le département, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre mobilisées en nombre dans la nuit de vendredi à samedi. Toutefois, quatre voitures ont été brûlées (1 à Évreux, 2 à Vernon et 1 à Val-de-Reuil). et sept poubelles incendiées dans le département.

Trois policiers blessés dans un accident

Au cours de la nuit, vers minuit, un fourgon de police-secours a été percuté par une Golf dont le conducteur ne s’est pas arrêté à un « stop » rue de la Harpe, en centre-ville d’Évreux.

L’un des trois gardiens de la paix à bord du véhicule de police a, dans le choc, été sérieusement blessé à un coude. Souffrant d’une fracture, il a été transporté à l’hôpital de Cambolle. Il s’est vu délivrer un certificat médical avec 25 jours d’incapacité temporaire de travail (ITT). Les deux autres fonctionnaires ont 5 et 10 jours d’ITT.

Le conducteur de la Golf, âgé de 25 ans, a été placé en garde à vue. Le dépistage d’alcoolémie auquel il a été soumis s’est avéré négatif. Il a été remis en liberté, à charge pour les policiers de poursuivre l’enquête.





















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook