Évreux : ivre, il frappe et tente d’étrangler sa compagne puis se rebelle contre les policiers



Mis en ligne le Mardi 22 Janvier 2019 à 17:54



L’auteur des violences s’est rebellé lorsque les policiers ont voulu l’interpeller - illustration
L’auteur des violences s’est rebellé lorsque les policiers ont voulu l’interpeller - illustration
Un homme a été déféré hier lundi devant un magistrat du parquet d’Évreux (Eure), pour violences volontaires aggravées.

Samedi 19 janvier, dans la soirée, il a été interpellé à son domicile rue Jean Bart dans le quartier de Nétreville à Évreux, par les policiers appelés pour un différend familial.

Sur place, les fonctionnaires ont recueilli le témoignage de sa concubine qu’il venait de frapper au visage et avait tenté d’étrangler.

Il bouscule les policiers

En état d’ivresse, le mis en cause, âgé de 29 ans, s’est rebellé au moment de son arrestation. Il a bousculé les policiers et a pris la fuite. Dans la précipitation, il a alors chuté au sol.

Maîtrisé puis menotté, il a été conduit à l’hôtel de police pour être placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées et rébellion. Il a été déféré lundi en début d’après-midi au palais de justice en vue d’une comparution immédiate.



        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19. Taux d’incidence, pression hospitalière, vaccinations : les chiffres en Normandie

Le taux d’incidence a augmenté de 17% en une semaine. Le nombre des hospitalisations et des admissions en réanimation continue de croître