Évreux : il se présente à l’hôtel de police et exige d’être placé en garde à vue !



Publié le 22/01/2019 à 17:23

Le jeune homme a affirmé avoir une peine de deux mois de prison ferme à purger. La condamnation était fictive.



L’homme a insisté lourdement pour être placé en garde à vue - Illustration
L’homme a insisté lourdement pour être placé en garde à vue - Illustration
Les policiers n’en sont pas encore tout à fait revenus. Vendredi 18 janvier vers 21h30, un homme domicilié pas très loin de l’hôtel de police, rue de la Rochette à Évreux vient sonner à la porte du commissariat.

Devant son insistance, le fonctionnaire en faction ouvre la grille et le fait entrer dans le hall d’accueil. Sans plus de détail, l’homme de 26 ans demande à être placé en garde à vue. Une demande justifiée, explique-t-il, par le fait qu’il a deux mois de prison à faire.
 

Une condamnation fictive

Un peu surpris d’une telle démarche, peu habituelle il faut bien le dire, le policier hésite. A cet instant, l’inconnu pose sur le comptoir un morceau de 9 grammes de résine de cannabis. Il est alors interpellé pour détention de stupéfiants...et placé en garde à vue.

Les recherches effectuées par les policiers n’ont pas permis de retrouver la moindre trace d’une quelconque condamnation à deux mois de prison ferme.

Interrogé, il a fini par reconnaître avoir pété un plomb. Il est ressorti du commissariat avec une convocation devant le tribunal correctionnel d’Évreux pour le 16 juillet 2019. Il sera jugé pour détention de stupéfiants.













Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook