Eure : un jeune conducteur est décédé hier soir dans un violent face-à-face près du Neubourg


Jeudi 7 Février 2019 à 10:26

Le drame est survenu sur une route de campagne, à Epreville-près-le-Neubourg. Il pleuvait. Le choc a été d'une extrême violence, selon les secours.



Le décès du jeune homme a été constaté par le médecin du SMUR - illustration @ infonormandie
Le décès du jeune homme a été constaté par le médecin du SMUR - illustration @ infonormandie
Un automobiliste de 19 ans est décédé dans un face-à-face impliquant deux véhicules, hier en fin d’après-midi dans l’Eure.

Le drame s’est produit peu avant 18h43, heure à laquelle les sapeurs-pompiers ont été appelés à intervenir sur la RD24 (route de Nassandres) à Épreville-près-le-Neubourg où une Peugeot 206 et un fourgon Mercedes venaient de se percuter de plein fouet.

Tentative de réanimation

A l’arrivée des secours, le conducteur de la 206 était incarcéré dans son véhicule immobilisé sur le toit à plusieurs dizaines de mètres du point de choc. Le jeune homme, originaire de Thibouville, une commune voisine, était en arrêt cardio-respiratoire. Les pompiers ont tenté de le réanimer. En vain. Il a été déclaré décédé par le médecin du SMUR.

L’autre blessé, un homme de 43 ans, domicilié à Beaumont-le-Roger, a été blessé mais ses jours ne seraient pas en danger. Il a été transporté par une ambulance des sapeurs-pompiers a l’hôpital d’Évreux.

Un choc « particulièrement violent »

Selon les premières constatations des gendarmes de la communauté de brigades du Neubourg les deux véhicules circulaient en sens inverse sur cette route de campagne sinueuse. La chaussée était mouillée en raison de la pluie qui tombait.

Dans le choc « particulièrement violent », le fourgon Mercedes, qui se dirigeait vers le Neubourg, a quitté la route puis est monté sur le talus avant de se coucher au milieu de la chaussée. La 206 s’est immobilisée plusieurs dizaines de mètres plus loin sur le toit.

L’enquête devra déterminer précisément l’origine de l’accident, ainsi que les responsabilités de chacun des conducteurs.

La route a été coupée dans les deux sens jusqu’à 23 heures environ.

Dix sapeurs-pompiers ont été mobilisés.




















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook