Eure : après un refus de priorité, il est contrôlé avec des stupéfiants et de l’argent


Vendredi 4 Janvier 2019 à 08:56

Un automobiliste a écopé d’une peine de deux ans de prison ferme. Suite à une infraction au code de la route, il a été contrôlé en possession d’une petite quantité de cocaïne et d’héroïne.



Illustration
Illustration
L’affaire remonte au dimanche 30 décembre. En patrouille à Bois-Arnault (Eure), le véhicule des gendarmes de Rugles se voit refuser la priorité par une voiture qui continue sa route.

Le fuyard est rapidement rattrapé et intercepté. Lors du rituel contrôle, l’attention des forces de l’ordre est attirée par une forte odeur de résine de cannabis s’échappant de l’habitacle. Le conducteur est invité à se soumettre au dépistage salivaire, lequel s’avère positif aux stupéfiants.

Deux ans de prison ferme

L’automobiliste est conduit à la brigade pour de plus amples vérifications. Lors de la fouille les gendarmes découvrent sur lui plus de 50 grammes d’héroïne et de cocaïne ainsi que plus de 1 000 € en liquide.

A l’issue de sa garde à vue, le mis en cause a été déféré devant le magistrat du parquet qui lui a notifié sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Évreux. Il a été condamné à 2 ans de prison ferme.

Les stupéfiants ont été confisqués puis détruits, précise la gendarmerie sur sa page Facebook.


Mots clés : Eure, faits divers, gendarmerie















Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA










Suivez-nous sur Facebook