En Seine-Maritime, des gilets jaunes tentent de bloquer un centre commercial, le Min et le Rubis Terminal


Publié le 29/01/2019 à 17:50

Les forces de l'ordre sont intervenues à quatre reprises cette nuit de lundi à mardi pour empêcher des gilets jaunes de bloquer le centre commercial de Tourville-la-Rivière, le marché d'intérêt national, le Rubis Terminal puis le rond-point des Vaches. Un manifestant a été interpellé



Cette nuit, les gilets jaunes ont quitté les ronds-points pour tenter de bloquer des entreprises commerciales et industrielles - Illustration © infonormandie
Cette nuit, les gilets jaunes ont quitté les ronds-points pour tenter de bloquer des entreprises commerciales et industrielles - Illustration © infonormandie
Des « gilets jaunes » ont organisé, sans succès, une série d'actions dans la nuit de lundi à mardi en Seine-Maritime. Une petite centaine d'entre eux (70 selon la police) a tenté, vers 2 heures du matin,  de bloquer les quais de chargement du centre commercial Carrefour à Tourville-la-Rivière. Les manifestants ont déversé des pneus et des palettes en bois, probablement dans le but d'y mettre le feu. Les forces de l'ordre sont intervenues avant et les ont délogés. 

Interpellation pour "entrave à la circulation"

Un des manifestants a été interpellé au volant d'un Citroën Jumper à un rond-point près du centre commercial. Le véhicule avait été repéré sur les lieux par les policiers alors que son conducteur déchargeait des pneus, avec l'aide de quelques autres. L'homme, âgé de 43 ans et domicilié à Sotteville-lès-Rouen, a été placé en garde à vue pour "entrave à la circulation".

Les gilets jaunes se sont ensuite regroupés devant le Marché d'intérêt national (MIN) à Rouen. Ils comptaient, là aussi, bloquer les entrées et sorties des camions. La police est intervenue et les a refoulés, sans heurts.

Délogés du rond-point des Vaches

Après une nouvelle tentative de blocage au Rubis Terminal de Grand-Quevilly où ils ont également été délogés, les manifestants se sont rabattus vers le tristement célèbre  rond-point des Vaches à Saint-Etienne-du-Rouvray. Là, ils ont mis le feu à des pneus et des palettes et  dressé un barrage afin de bloquer les poids-lourds.

Devant la tournure des événements, les forces de l'ordre ont été contraintes d'intervenir pour les obliger à s'en aller. Les sapeurs-pompiers sont intervenus quant à eux pour éteindre les feux.























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook